contact@vacances-actives-linguistiques.com              +33 (0)6 61 93 09 73

Contactez-nous

Street art à la Butte aux Cailles

Un "village" décalé, lieu d'expression du street art
Consulter les dates

Balade à pied

Pour petits et grands

Réservation en ligne ou message

Visite en français

Disponible à la demande

Un quartier Bande Dessinée!

Dates : A venir ! Visite garantie à partir de 4 inscrits.

Départ : 14h (à confirmer selon date)

Prix : 12€ par personne

Durée : 2h environ

La balade guidée sur le Street Art de la Butte aux Cailles vous offre une excellente façon de découvrir Paris autrement. Votre guide vous entraîne dans le 13e arrondissement, sur les hauteurs de Paris, dans un quartier hors de temps. Pourtant, dans cette atmosphère de bourg villageois de la Butte aux Cailles, des artistes de rue évoluent depuis plusieurs années et laissent leurs empreintes aux quatre coins des murs… Voilà un décalage surprenant dans ce quartier qui se visite comme on lit une bande dessinée…

Etapes de la visite Step by Step

  • Rue des 5 diamants
  • Place de la Commune de Paris
  • entre autres… !

Organisation de la promenade

  • Lieu de départ : le point de rendez-vous vous sera communiqué après réservation
  • Transport : à pied

Ne sont pas pris en charge :

    • Achats, pourboires et dépenses personnelles  

Votre balade à la Butte aux Cailles

Bienvenue sur la Butte aux Cailles !

La Butte Montmartre fait partie des repères incontournables de Paris…  Mais la Butte aux Cailles, quant à elle, est plus méconnue ! 

Voilà un quartier agréable, décalé, où il fait bon se promener. Comme on flâne dans les rues d’un village, on découvre la Butte aux Cailles dans son atmosphère intimiste, avec ses maisons de ville soignées, ses pavillons aux balcons et devantures fleuris…

Curieux d'en savoir plus ? Attention, spoiler... !

La propriété des Cailles… 

Imaginez la Butte aux Cailles du Moyen-Âge : un petit hameau cerné de prairies et de moulins à vent en surplomb de la Bièvre, un petit affluent de la Seine…. En 1543, un certain Pierre Caille, sculpteur et céramiste, investit et devient propriétaire de terrains et de vignes : sa famille, les Cailles dirait-on familièrement, s’y installe. Ce serait là l’origine du nom de baptême de la Butte ! Donc pas de volatiles dans l’histoire.

Un village hors du temps parisien

Puis au XVIIIe siècle, ce sont les teinturiers, les tanneurs, les bouchers et autres artisans et commerçants qui peuplent la Butte. Un événement historique vient toutefois perturber le quotidien de la Butte : elle est le théâtre de la Commune de Paris en 1871, où les barricades s’élèvent et les affrontements font de nombreuses victimes.

La Butte demeure un village aux ruelles courbes, et échappe même aux grands travaux haussmanniens qui transforment Paris au XIXe siècle. Seule la Bièvre, fort polluée, est remblayée. Il faut dire que les anciennes carrières de calcaire exploitées dans cette zone limitent fortement la construction de bâtiments massifs. Dans ce contexte, la Butte au Cailles préserve ses rues pavées et ses habitations basses dans une atmosphère hors du temps, et conserve ainsi son âme d’antan.

Le quartier vous réserve quelques belles curiosités historiques et artistiques ! Notons sa fameuse piscine Art Déco, toute recouverte de briques rouges et alimentée par un puits artésien… Votre guide vous en dira bien plus!

Le street art de la Butte aux Cailles : un art avec ses codes 

« Le mur appartient à tous ceux qui ont le cœur gros, il est le tableau noir de l’école buissonnière » écrit le photographe Brassaï qui consacra un ouvrage au quartier de la Butte aux Caille et à ses oeuvres. 

La Butte aux cailles se fait aussi remarquer par ses rues particulièrement colorées et animées par des “décors muraux” originaux. Oui, la Butte aux Cailles représente un lieu privilégié où s’exprime le street art depuis plusieurs années. On y découvre de nombreuses techniques différentes : pochoirs, collages, graffs, …

Les rues de la Butte aux Cailles deviennent un véritable livre ouvert, une bande dessinée aux tons différents, portant des messages à l’attention de l’observateur. Votre guide vous accompagnera au fil des rues pour y examiner les oeuvres pérennes d’artistes reconnus,  et les réalisations éphémères d’artistes plus anonymes. Grâce à cette balade guidée, vous serez incollable sur le monde du street art et ses techniques, ses bonnes pratiques… Graff, toy, drips et back to back, on vous réserve un tout nouveau lexique !

 

Miss Tic, Jef Aérosol, et tant d’autres pontes du street art 

Parmi les artistes reconnus qui ont laissé leur signature sur les murs de la Butte aux Cailles, on peut citer la regrettée Miss Tic, artiste emblématique. On reconnaît en un clin d’œil ses femmes lascives, séductrices, dessinées au pochoir – sa technique favorite – et ses jeux de mots qui donnent à réfléchir autant qu’ils prêtent à sourire. 

Puis on croise les enfants de Seth, le globe painter, qui peint souvent des bambins en train de jouer en apesanteur. D’étranges effets d’optique en ressortent ! Jef Aérosol fait aussi partie des incontournables des murs de la Butte aux Cailles. Ses portraits de personnages interpellent : leurs cultures différentes, leurs positions, leurs attitudes … et au cas où l’observateur n’aurait pas remarqué l’œuvre, Jef ajoute toujours une flèche rouge pour la signalétique !

La balade guidée Le street art de la Butte aux Cailles vous promet beaucoup de surprises et de découvertes atypiques. Tant d’œuvres modernes, originales et décalées dans un quartier à l’âme villageoise ne vous laisseront pas indifférents !

• les actus de Vacances Actives Linguistiques •

Nos derniers articles