contact@vacances-actives-linguistiques.com              +33 (0)6 61 93 09 73

Contactez-nous

En visite à la braderie de Lille

culture française | évènements culturels
Partager:

Envie de visiter la France en profitant des grands événements populaires du pays? La Braderie de Lille est une occasion à ne pas manquer ! 

Partez à Lille pour un voyage dans le Nord de la France, dans le plus grand marché aux puces d’Europe. Le temps d’un weekend, Lille devient un vaste bazar de brocantes et de moules-frites! 

Un rendez-vous festif unique qui donne l’occasion aux voyageurs d’apprendre les rudiments de la brocante et de la négociation, et de découvrir les traditions culturelles et culinaires partagées par des milliers de visiteurs, venus de France et du monde entier. 

La Braderie de Lille en quelques chiffres : 

  • 10000 emplacements, totalement gratuits ! 
  • 100 km d’étals
  • 2,5 millions de visiteurs, chineurs, badeaux, camelots en 2019
  • 33h de braderie non stop
  • Chaque 1er week end de septembre 

Quelle est l’origine de la Braderie de Lille ?

L’histoire de la Braderie de Lille remonte au Moyen Âge (première mention en 1127), on parlait alors de « franche foire » quand la municipalité de Lille autorisait les commerçants de l’extérieur à venir vendre sans payer de taxe. 

Au 16e siècle, la braderie devient un grand vide-grenier quand les domestiques sont autorisés à vendre les objets accumulés dans les greniers de leur maître, une fois par an entre le coucher et le lever du soleil. 

Cet événement populaire lillois a été plusieurs fois représenté par divers artistes, parmi lesquels le peintre romantique Watteau, qui y a consacré une œuvre désormais culte : La Braderie de Lille en 1800.

Comment se préparer pour la Braderie de Lille ?

La Braderie de Lille se résume en 3 composants : chine, fête populaire et moules-frites. Avis aux voyageurs : un chineur bien préparé est armé de patience, de bonnes chaussures, d’un parapluie, et d’un caddie ! Car la météo lilloise en septembre peut être capricieuse et venir perturber la fête.

A la braderie, on peut y trouver absolument de tout, du petit objet du quotidien à 1 euro, jusqu’aux perles rares, meubles et œuvres d’art pas forcément reconnus, qui font le bonheur des antiquaires professionnels et des collectionneurs. Si bien que l’événement attire curieux et experts du monde entier. 

Lille, une ville où règne l’art de négocier 

La négociation des prix des objets fait partie du jeu de la braderie de Lille. Le prix est “indicatif”! Alors il faut s’armer d’audace et de bagout, et se lancer dans le marchandage afin de conclure la meilleure transaction. Comme disent les Lillois : On parle la langue du billet ici !

La culture du commerce est ancrée dans l’histoire de Lille, qui s’est développée grâce à sa fonction de place de marché et de négoce dès le Moyen Age. 

Bien s’orienter pour bien acheter à la braderie de Lille

La Braderie occupe toute la ville, le linéaire des stands recouvrent des kilomètres de rues du centre de Lille. Alors il faut être stratège lorsque l’on est acheteur et bien connaître la géographie de la braderie. Il faut savoir que chaque quartier a son “style” d’objets et de vendeurs. Par exemple, pour les amateurs de meubles, mieux vaut se rendre aux boulevards Louis XIV et de la Liberté; pour les jouets, le rendez-vous est principalement à la gare Saint Sauveur; au royaume de la fripe, le parc Lebas et les squares Foch et Dutilleul se transforment en vaste vide-dressing !

On trouve forcément son quartier favori à la braderie de Lille, et on trouve toujours quelque chose à ramener! Mieux vaut anticiper la place dans la valise !

Traditions et attractions de la braderie de Lille

La surenchère sur les moules frites

C’est le plat incontournable de tout participant à la braderie de Lille. Traditionnelle et rapide, le plat de prédilection des chineurs et des vendeurs est préparé par tous les restaurants de la ville, et est servi sur des tables en banquet. Partager, festoyer ensemble à la même table : voilà l’âme de cette fête populaire.

Les moules marinières sont numéro 1 des ventes, mais la sauce au Maroille se défend, et réjouit les palets les plus aguerris. En moyenne, 500 tonnes de moules sont cuisinées le temps de la braderie.

Que faire des restes alors ? 

Les Lillois aiment décidément la surenchère ! Au lieu d’être jetées, les coquilles sont entassées minutieusement pour former un monticule le plus haut possible, appelant de nouveaux records chaque année. Rendez-vous ​​place Rihour pour voir les tas de moules les plus spectaculaires. 

Et après ? 

Les coquilles de moules sont enfin collectées et traitées pour être transformées en dalles de carrelage… Rien ne se jette, tout se recycle !

Un banquet hors du commun au Musée d’Histoire Naturelle

La Braderie est synonyme de banquets conviviaux pour les chineurs et les camelots… ainsi que pour les animaux ! Les visiteurs peuvent venir gratuitement rendre visite aux toucan, ourson, émeu et autre gorille, positionnés autour d’une table dans la salle principale du Musée d’Histoire Naturelle. une façon originale de découvrir les animaux dans un environnement peu commun, attablés pour honorer la tradition du banquet de la Braderie de Lille. 

Rendez-vous à La Vieille Bourse, pour la braderie du livre

Bienvenue au paradis des bouquinistes ! Quelle impression de grandeur en entrant dans la Vieille Bourse de Lille, bâtiment remarquable composé de 24 maisons de marchands. Ses façades majestueuses et colorées, ses têtes de lions et ses guirlandes, son architecture maniériste flamande, conjuguant Renaissance et Baroque, révèlent toute la richesse des commerçants du XVIIe siècle. 

En ce weekend de braderie, livres de poches en vrac et beaux livres en tout genre recouvrent des étals disposés dans ce lieu prestigieux. Nos voyageurs et apprenants du français pourront faire de belles trouvailles et glisser un livre souvenir dans leurs bagages, parfait pour continuer à travailler la langue de Molière…

Prêts pour faire un voyage au pays de la brocante ? 

L’agence Vacances Actives réserve le meilleur accueil (et les meilleures tables pour dévorer un moules-frites local!) aux voyageurs apprenant le français. A Lille, on y parle le français, le ch’ti, et le langage de la négo! Mais les voyageurs ne seront pas les seuls à déchiffrer les dialogues lillois, tant la braderie attire de visiteurs du monde entier !

Rendez-vous sur contact@vacancesactiveslinguistiques  pour préparer un séjour haut en couleurs dans les Hauts de France!

Partager:
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.