contact@vacances-actives-linguistiques.com

DEMANDER UN DEVIS

Contactez-nous

Carnet de voyage en Baie de Somme

Pour ce carnet de vacances linguistiques, nous nous écartons légèrement des sentiers battus avec une escapade en Baie de Somme. Notre professeure de Français Langue Etrangère, Amelia, accompagne son groupe d’élèves maltais et partage ses coups de cœur de cette région entre Picardie et Normandie. ravie par le charme de la Baie, elle nous fait vivre une échappée ressourçante depuis Paris, où tous les élèves ont fait le plein de nature.

La Baie de somme en 5 coups de coeur

Notre voyage linguistique a pris un virage à 360° lorsque mon groupe d’élèves, mon guide et moi-même avons quitté Paris, ses lumières, ses musées et ses grands monuments, pour rejoindre la Baie de Somme. En seulement deux heures nous avons totalement changé de décor, de paysage et même d’époque semblerait-il ! Les falaises de craie blanche, les dunes et les marais, les cabanes de plages comme à la Belle Epoque, les moutons et les cerf-volants, les villas chics face à la mer….
Mes élèves ont respiré à fond, oubliant presque leur smartphone ! Voici nos moments favoris résumés en un carnet de voyage en 5 chapitres. 

1. Le Crotoy et la course de char à voile 

Au Crotoy, à marée basse, la plage de sable fin s’étend à l’infini, et nous donne une impression d’immensité, embrassant tout l’estuaire de la Somme. Nous avons profité au maximum de cet espace ouvert et ensoleillé, quelle chance ! pour faire du char à voile avec les élèves. Après ces deux heures de sport (intensives !), il restait encore de l’énergie à certains pour s’adonner à l’observation ornithologique. Nous avons sollicité notre guide local pour nous aider à reconnaître les différentes espèces d’oiseaux présentes sur le territoire, notamment grâce à leur bec : le Petit gravelot, l’Avocette, l’Huitrier pie… font partie du paysage.

A la fin de la journée, le groupe a été particulièrement surpris d’apercevoir un train à vapeur, comme à la Belle Epoque. Charmante perspective ! Ce train à l’élégante locomotive progresse lentement mais sûrement, et rejoint Saint Valéry, en longeant toute la Baie de Somme. Le train est passé sous nos yeux, laissant les élèves ébahis et curieux.

2. Saint-Valery-sur-Somme : entre moutons et charme médiéval

Saint Valéry est un des 3 ports de la Baie de Somme, et son village se trouve perché sur un promontoire rocheux. Nous avons découvert cette bourgade médiévale bucolique et romantique, encore ceinte de remparts et de deux tours défensives. Ce fut un vrai coup de cœur en visitant le quartier des pêcheurs, Courtgain, organisé en un dédale de ruelles étroites et fleuries, avec encore des maisons à colombages, et des murs en damiers rouges et blancs. 

Après une cassolette de moules frites, nous avons rejoint l’Herbarium des remparts : un jardin botanique datant du Moyen-Âge qui rassemble de nombreuses espèces végétales rares. 

Depuis les hauteurs de Saint Valéry, les élèves ont pu admirer le paysage fantastique, ses grandes étendues de sable alternant avec des prés : les mollières (ici il y a un vocabulaire très spécifique au paysage, la faune et à la flore… pas facile !). C’est là que les fameux moutons des prés salés paissent tranquillement. La végétation iodée donne à leur chair une saveur incomparable. 

Enfin, nous avons croisé la chapelle des marins, faite de silex et de craie : cette architecture, c’est du jamais vu ! Au sommet de son clocher, il n’y a pas de coq et encore moins de croix, mais un goéland! 

3. Cayeux sur Mer et le phare de Hourdel

A Cayeux, le paysage littoral change un peu. Le sable laisse place aux étendues de galets. Comme ils sont difficilement praticables, un chemin de planches de plus de 2 km s’étale le long de la plage, le plus long d’Europe, et nous sert de sentier pour cheminer à travers les dunes et les galets jusqu’aux falaises vives ( c’est à dire les falaises qui ont les pieds dans l’eau).

L’atmosphère y est tout aussi romantique, comme dans un ancien temps : au loin le phare du Hourdel, vert et blanc, les cerf-volants colorés et les cabanes de plage alignées (il y en a plus de 400 ans pendant la belle saison !). 

Le blockhaus nous permet de faire un rappel de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale aux élèves et sert aussi de repère dans l’évolution du littoral. 

Mais le clou du spectacle de la journée (et même du voyage), reste la rencontre avec les phoques ! Nous avons eu la chance de les apercevoir : il faut dire qu’ils sont nombreux car ils ont élu domicile dans la Baie de Somme depuis des décennies. A marée haute, en gardant ses distances (plus de 200 m), on peut y observer la plus grande colonie de phoques veaux-marins de France et de nombreux phoques gris.

4. Mers-les-Bains, chic village pour la pêche à pied 

Cette impression de voyage dans le temps, à la Belle Epoque, se poursuit en arrivant à Mers les Bains, au creux de la falaise de craie blanche. Le village arbore de très jolies villas ! Les maisons colorées, avec leurs vérandas suspendues (les “bow-windows”) et leurs façades si élégamment décorées, forment un vrai décor de carte postale. Nous avons consacré la matinée à la pêche à pied, puisque c’était marée basse, en compagnie du guide et des nombreux amateurs habitués. D’ailleurs, nous leur avons confié notre récolte à la fin de cette matinée quelque peu grisâtre et venteuse… on ne peut pas avoir du soleil tous les jours en bord de mer picarde !

5. Parc du Marquenterre : pause naturaliste

Encore une belle journée en lien étroit avec la nature : le parc de Marquenterre est une immense réserve naturelle, unique pour observer les animaux et les espèces végétales de la baie de Somme. Et tout particulièrement les oiseaux….

C’est le moment de dézoomer la carte de France et de faire un cours de géographie : la Baie de Somme est idéalement située entre la Mauritanie et la Scandinavie, ce qui fait d’elle un refuge privilégié pour les oiseaux migrateurs d’Europe. Ainsi, accompagnés d’un guide naturaliste, nous avons organisé un jeu de piste pour les élèves pour les encourager à bien observer les différentes espèces et à mieux connaître leur mode de vie. Très enrichissant !

Ces vacances linguistiques entre ville et bord de mer furent une excellente surprise. Après les fastes et la grandeur de la capitale parisienne, nous avons apprécié la grandeur et le charme d’une région tournée vers la nature. En Baie de Somme, les élèves ont pu  déconnecter, se ressourcer et apprendre mille et une choses sur la vie littorale, l’histoire, et la beauté de cet environnement préservé.

Visiter la France sous le signe des Jeux Olympiques de Paris 2024

“Allier le muscle à l’esprit ! ” disait Pierre de Coubertin. On pourrait y ajouter le patrimoine, tant les jeux olympiques de Paris génèrent...

Les Carnavals de Provence 

Direction le Sud français, à la découverte de trois carnavals emblématiques de la Provence : le Carnaval de Nice, la Fête du Citron de Menton et la...

Fêter le Nouvel An à la française…

Le 31 décembre est célébré partout dans le monde, à des dates différentes, et chaque culture et chaque pays a sa manière. Pourquoi parle-t-on de...