contact@vacances-actives-linguistiques.com

DEMANDER UN DEVIS

Contactez-nous

Carnet de voyage linguistique à Marseille

Thian, professeur de français langue étrangère d’origine argentine, nous partage les meilleurs souvenirs de son voyage linguistique à Marseille aux côtés de ses élèves de Buenos Aires, et accompagné de l’agence Vacances Actives Linguistiques. Un carnet de voyage riche de saveurs et d‘accents chantants, qui a porté beaucoup de joie au groupe, en découvrant la culture et la langue française à la mode provençale. 

Récit de notre séjour français à Marseille

La ville de Marseille est sonore, animée, et ses habitants ont bien la réputation de ne pas avoir la langue dans leur poche ! Voilà une destination parfaite pour mon groupe d’étudiants en français langue étrangère : le contact y est facile, les lieux d’interaction avec les habitants sont multiples, et les Marseillais parlent fort ! Certes l’accent local ne facilite pas la compréhension orale, mais il la pimente !

Nous avons suivi un itinéraire provençal fabuleux, riche d’histoire, d’architecture et de paysages scéniques, d’anecdotes toutes aussi passionnantes que farfelues, et d’une gastronomie savoureuse.

2 emblèmes marseillais à visiter, 8 siècles les séparent 

La Basilique Notre-Dame de la Garde ou Bonne Mère pour les intimes

Cette basilique était d’abord une modeste chapelle au 13e siècle, perchée sur la colline surplombant la cité phocéenne. Elle devient populaire lorsque des marins, ayant survécu à un naufrage, en font leur lieu de prière principal. Au 19e siècle, une immense Vierge Marie de cuivre est érigée au sommet du monument, désormais basilique, protectrice et emblème de la ville, visible depuis chaque point de Marseille.

Je me souviendrai toujours de notre ascension à pied, accédant au site par une pente infiniment raide !! C’était le moment sportif du jour pour tous les élèves ! Arrivés au sommet, un mistral étourdissant s’est levé… Face à ce panorama à 360°, la scène était à couper le souffle dans tous les sens du terme ! A l’intérieur de la basilique, son décor de mosaïques était somptueux, à l’inverse de sa crypte, bien plus austère. Notre Dame de la Garde est un lieu totem à visiter absolument pour bien comprendre le culte voué à La Bonne Mère ! 

Visiter le MUCEM, un nouveau phare dans le port de Marseille

Quelle étrange vision dans ce MUCEM, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée… Au-delà de ses expositions passionnantes, ce musée présente une architecture fascinante. 

Posé sur le front de mer de Marseille, il prend la forme d’un cube enrobé d’une dentelle de béton joliment dessinée, qui laisse le visiteur voir le paysage au travers. On peut alors observer la mer par ce filtre de résille, ainsi que le Fort Saint Jean et le beau patrimoine maritime de la ville. 

Un vrai plaisir pour les yeux, que les élèves n’ont pas manqué de photographier en mode selfie !

Des paysages scéniques à faire rêver 

 Une randonnée jusqu’aux calanques de Marseille

C’était une de nos grandes attentes de voyageurs : les incontournables Calanques! C’est en partie pour cela que nous avions choisi Marseille comme destination de voyage linguistique avec l’agence VAL : le soleil, la mer et ses incroyables plages d’un bleu paradisiaque. Nous avons choisi d’y aller en randonnée, pour apprécier la nature sauvage du site. Plusieurs heures de marche dans les collines de garrigue nous ont permis d’accéder à ce lieu privilégié. Après une pause pique-nique, nous avons pris le temps d’étudier la flore locale aux noms caractéristiques: chêne kermès, figuier de Barbarie, griffes de sorcières… Une façon de travailler un vocabulaire français spécifique, et de prendre conscience des dangers qui menacent la zone : incendies, sécheresse, disparition de la biodiversité, etc. 

Et tout d’un coup, du haut de la colline, la vue s’ouvre sur les eaux scintillantes de la calanque. Après une baignade rafraîchissante, le chemin retour nous attendait…

Le château d’If, vu de loin

La mer, on ne s’en lasse pas ! Pour ce troisième jour de voyage linguistique à Marseille, nous voilà partis en bateau de bon matin, direction les Îles du Frioul. Sur l’itinéraire, nous avions pour étape le Château d’If, accroché à son rocher. Malheureusement, la houle de la mer Méditerranée ne nous a pas permis d’accoster. Nous avons donc relaté l’histoire de ce lieu rendu mythique par le Comte de MonteCristo : ce personnage de roman écrit par Alexandre Dumas. 

Cette forteresse royale édifiée par François 1er au 16e siècle a fait office de prison d’État pendant plus de 300 ans. Lieu historique, magique et effrayant à la fois, a beaucoup inspiré mes élèves en cours de FLE. Quelques mois plus tôt, nous avions étudié en classe la légende de Monte Cristo, lu un passage de l’œuvre et organisé un concours de rédaction sur ce personnage. Et si Edmond Dantès avait eu un complice dans le Château d’If ? 

Ce jour-là à Marseille, la mer agitée a décidé de notre sort : nous n’avons pas pu découvrir le Château d’If et nous sommes arrivés aux îles Frioul à moitié trempés par les éclats de vagues !

French jeu de piste aux  îles du Frioul

Les jeux de piste : rien de tel pour apprendre le français en s’amusant. Dans cet environnement encore préservé, fait de roches, de criques sablonneuses et d’eaux translucides, nous avons organisé un jeu à énigmes sur l’île de Ratonneau, la principale de l’archipel. Les étudiants devaient répondre au questionnaire en un temps limité, à la recherche d’informations auprès des locaux (commerçants principalement) ou en travaillant leur sens de l’observation. Cet exercice organisé en équipe et sans smartphone, oblige les élèves à penser et à  s’exprimer en français. Le jeu de piste organisé par l’agence leur a permis de découvrir par eux-mêmes l’histoire de l’archipel du Frioul, si intrigante : des aventures militaires, un lieu de quarantaine pour les bateaux étrangers après la grande peste, « L’hôpital Caroline », le fort de Ratonneau… Les élèves ayant donné les bonnes réponses aux énigmes ont eu droit de se baigner en premier dans les calanques !

Explorer la Grotte Cosquer : le clou de notre voyage linguistique à Marseille !

Nos étudiants en français sont tombés sous le charme de la Grotte Cosquer, grotte préhistorique sous-marine (seule la reproduction se visite, l’originale étant entièrement protégée). Un univers hors du temps, et hors de l’espace. L’histoire de la découverte de ce lieu est tout aussi insolite et enchanteresse. Henri Cosquer, un plongeur passionné explore les côtes marseillaises et découvre fortuitement la grotte sous-marine en 1985, puis ses peintures pariétales quelques années après ! La grotte a été fréquentée par les hommes il y a plus de 33000 ans … La reconstitution du site et des peintures se visite en petits groupes, au sein d’une base sous-marine imaginaire, en suivant 3 niveaux sous la mer. Les étudiants ont été passionnés par cette plongée ultra réaliste dans la Préhistoire. 

Marseille, Ville cinéma

Nos étudiants ont pu découvrir Marseille avant d’y voyager ! En effet, certains ont visionné le film Stillwater, une réalisation américaine de 2021 avec Matt Damon et Camille Cottin, entièrement tournée dans les rues et les calanques de Marseille.

Le quartier typique du Panier que nous avons exploré dans ses moindres ruelles ensoleillées et colorées, avec ses artisans et ses bars restaurants animés, est un véritable décor de cinéma. Le guide nous informe que ce quartier est le set d’une série connue et diffusée dans le monde entier et dans toutes les langues : Plus Belle la Vie. Puis nous l’avons suivi jusqu’au Pôle Média de la Belle de Mai, pour visiter les studios de tournage de la série, où sont reconstituées les scènes de vie quotidienne du fameux quartier du Panier.

Découvrir la gastronomie marseillaise en direct du Vieux Port

Ce voyage linguistique à Marseille passe obligatoirement par les bonnes tables et la dégustation de produits typiques de la région provençale. On apprend mieux le français le ventre bien rempli, paraît-il. A commencer par ce plat au nom surprenant et difficile à prononcer pour un étranger : la bouillabaisse. Nous avons retracé les étapes de la recette en allant sur le Vieux Port le matin, au moment du retour des bateaux de pêche, pour reconnaître les poissons utilisés dans cette concoction locale. La rascasse n’a pas séduit beaucoup de nos jeunes gourmets. Les élèves ont préféré discuter avec les commerçants et regarder les jolis bateaux amarrés… 

La soupe au pistou a fait plus d’amateurs au dîner ! Les saveurs du basilic ont fait chanter les papilles comme on dit dans la région ! Enfin, les petites navettes, biscuits croquants en forme de barque, et parfumés à la fleur d’oranger, ont fait office de goûter. La boutique les Navettes des Accoules dans le quartier du Panier a été dévalisée !

Une légende urbaine marseillaise… 

Saviez-vous qu’il y a bien longtemps, le Vieux-Port de Marseille a été mystérieusement bloqué par un sardine géante, obstruant l’accès des navires au port. Malgré tous leurs efforts, les marins n’ont pu la déloger! La sardine monstre resistait obstinément. 

La solution est venue d’un jeune garçon : il utilisa un petit poisson appelé le muge, comme appât pour attirer la sardine géante hors de l’entrée du port. Victoire! l’effet diversion a fonctionné, et le port était libéré. Voilà une légende insolite qui participe de l’histoire orale de MArseille et du lien intangible que la ville entretient avec la mer… . 

Faire un séjour linguistique à Marseille, c’est aller à la rencontre de la culture française en lien avec la mer. L’histoire (et la préhistoire), le patrimoine, l’architecture, les paysages, la cuisine … tout est tourné vers la Méditerranée. Cette semaine rythmée par les cours de français le matin et les sorties l’après-midi, a généré un enrichissement culturel et humain sans pareil pour tout le groupe scolaire. Une belle aventure bleu marine où les élèves ont échangé avec d’autres étudiants marseillais malgré quelques difficultés à comprendre l’accent provençal très chantant !

Visiter la France sous le signe des Jeux Olympiques de Paris 2024

“Allier le muscle à l’esprit ! ” disait Pierre de Coubertin. On pourrait y ajouter le patrimoine, tant les jeux olympiques de Paris génèrent...

Les Carnavals de Provence 

Direction le Sud français, à la découverte de trois carnavals emblématiques de la Provence : le Carnaval de Nice, la Fête du Citron de Menton et la...

Fêter le Nouvel An à la française…

Le 31 décembre est célébré partout dans le monde, à des dates différentes, et chaque culture et chaque pays a sa manière. Pourquoi parle-t-on de...