contact@vacances-actives-linguistiques.com              +33 (0)6 61 93 09 73

Contactez-nous

Carnet de voyage linguistique à Lille

Carnet de voyage linguistique à Lille

Magda, étudiante en français langue étrangère venue d’Amsterdam, nous fait le plaisir de partager son carnet de voyage, soigneusement rédigé lors de son séjour linguistique à Lille, la capitale des Flandres.

L’étudiante hollandaise de 21 ans poursuit des études pour devenir professeure de français. Elle n’en est pas à son premier séjour linguistique en France. Après Paris et la Provence, elle décide d’explorer la métropole lilloise avec un groupe d’étudiants FLE guidé par VAL. Dans son carnet de voyage, elle nous fait part de ses 10 découvertes favorites, culturelles, gastronomiques, et artistiques.

From Amsterdam to Lille, direction le Nord de la France pour un voyage de 6 jours bien remplis !

Mes premières impressions de voyage à Lille

château fort Blandy-les-Tours

J’avais hâte de découvrir le Nord de la France : on connaît Lille pour sa grande braderie, pour sa vie culturelle depuis que la ville a été Capitale Européenne de la Culture, et pour sa gastronomie un peu… riche !

Les premiers pas que nous avons fait à Lille nous ont menés à la Grand’Place : wow !
Pour commencer ce séjour linguistique lillois, j’ai eu vraiment l’impression d’être dépaysée et l‘architecture flamande a beaucoup de charme. Ces façades hautes, travaillées et colorées, cette place vivante avec ses terrasses animées, et ce beffroi qui nous domine de haut… Cette ambiance chaleureuse m’a réjouit!

Mes 10 coups de coeur de voyage FLE à Lille

 

1. Promenade dans le Vieux Lille et ses ruelles pavées

Nous avons débuté notre découverte de Lille par une balade dans le centre historique, le Vieux Lille, avec ses ruelles pavées, et ses magnifiques constructions à l’architecture flamande en briques et en pierres.

J’ai particulièrement adoré la Rue Esquermoise, la rue de la Bourse, la Grande Chaussée : le quartier a beaucoup de charme ! Entre les boutiques artisanales, les magasins de luxe, les bars et les restaurants, il y en a pour tous les goûts!

La Place aux Oignons m’a beaucoup marquée aussi, avec son nom si original ! Ce lieu est très joli mais n’a rien à voir avec des oignons… Son nom viendrait d’une déformation de l’expression dominium, le donjon, prononcée et déformée  en “des oignons”. En tout cas, elle donne le sourire ! 

chateau-vaux-le-vicomte-dome
chateau-vaux-le-vicomte-dome

2. Visiter le Beffroi de l’Hôtel de Ville et la Grand’Place

Nous traversons la Place du général De Gaulle : les habitants la surnomme Grand’Place (non je n’ai pas oublié le E final!). C’est le cœur de la ville. On y voit des monuments historiques, comme la Vieille Bourse, le Théâtre du Nord, ou la Colonne de la Déesse placée au centre. 

Mon meilleur souvenir ce jour-là ? 

La visite du Beffroi de l’Hôtel de Ville, haut de 104 mètres: nous avons suivi notre guide FLE jusqu’au sommet ! Son architecture est originale, avec un mélange de tradition flamande et de béton armé, et son carillon résonne très fort ! Deux personnages sont sculptés sur sa flèche : il s’agit des deux géants fondateurs de la ville : Lydé… et Phina… quelque chose comme ça, je ne me souviens pas de leurs noms compliqués! Ce sont un peu les Rémus et Romulus de Lille!

Depuis le sommet, quel vertige ! Une vue à 360° sur toute la cité! C’est une grande émotion, on se sent vraiment minuscules, et on peut contempler la ville paisiblement.

3. Jeux d’échecs à La Vieille Bourse de Lille

J’ai découvert un lieu absolument incroyable lors de ce séjour linguistique à Lille. Le 2e jour, mon groupe d’étudiants et moi sommes entrés dans le bâtiment de la Vieille Bourse, de style Renaissance flamande. En fait, il s’agit d’un ensemble de 24 demeures identiques, jumelées autour d’une cour. Et quelle découverte !

Cet édifice accueille désormais des bouquinistes, comme sur les quais de Paris, et des joueurs d’échecs ! Dans ce silence monacal, nous n’avons même pas osé chuchoter… J’aurais tant aimé participer et me prendre pour l’héroïne de la série Le Jeu de la Dame. Les soirs d’été, les joueurs laissent place aux danseurs : musique tango, jazz etc. L’atmosphère doit être fascinante !

4. Dégustations de spécialités flamandes au marché de Wazemmes

Cours de gastronomie du nord et cours de français en direct du marché de Wazemmes! Ce marché est vraiment convivial, comme je n’en ai jamais vu chez moi. Et notre guide en a profité pour nous faire déguster les spécialités de la cuisine flamande ! Mon estomac s’en souvient encore.

A commencer par le welsh, ce pain recouvert de cheddar fondu avec de la bière, de jambon, et d’œuf. Very special… 

Et mes amis se sont moqués de moi lorsque j’ai senti l’odeur du fromage local, le maroilles. Une horreur absolue, je n’ai même pas voulu goûter ! 

J’ai préféré le Merveilleux, ce gâteau lillois au chocolat avec de la meringue et de la crème… So delicious!

5. Après-midi au Palais des Beaux-Arts de Lille

Après ce déjeuner copieux, nous avons passé l’après-midi au Palais des Beaux-Arts. Il représente le 2e musée de France le plus visité ! Cela se comprend, quand on voit les peintures prestigieuses exposées dans ce beau palais du 19e siècle. Des œuvres de Rubens, Goya, Delacroix, mais aussi de sculptures des fameux Rodin et Camille Claudel. Une grande richesse artistique qui nous a touchés, mon groupe FLE et moi, car il y avait de nombreux artistes hollandais représentés, parmi lesquels mes préférés : Anthonie de Lorme ou Pieter de Hooch.

6. Balade à la “Reine des citadelles” de Vauban

  • Matinée libre : j’en ai profité pour visiter la Maison natale du Général de Gaulle dans le centre du Vieux Lille. Classée Maison des illustres et Monument Historique, cette charmante maison bourgeoise n’avait rien non plus d’un château.

  • Après-midi balade historique : Retrouvailles avec le groupe FLE pour une promenade guidée à la citadelle de Lille. Cette construction a été commandée par le Roi Soleil à l’architecte ingénieur Vauban, qui l’a surnommé “la Reine des citadelles”. En forme d’étoile et entourée de cinq bastions, elle a été construite pour protéger la ville de Lille au XVIIIe s. Nous avons fait une balade avec le guide francophone dans le vaste parc qui l’entoure et le long de la rivière. La citadelle en elle-même ne se visite pas car elle demeure un site militaire.

  • Fin de journée fun : Moment partagé avec les amis voyageurs étrangers. Nous avons bu une bière (locale!) dans un bar situé sur la péniche Archimède, sur la rivière la Deûle… un moment parfait pour se retrouver avec les amis hollandais et les guides !

7. Best moment ever : dégustation de gaufres à la Maison Meert de Lille

Mon meilleur souvenir de voyage à Lille?

La dégustation des gaufres lilloises au salon de thé Family Tea de la Maison Meert. Un moment unique ! Elle est une des pâtisseries les plus anciennes du monde encore en activité! Elle a été fondée dans les années 1760. La recette de leur gaufre fourrée n’a pas changé… et reste secrète bien sûr!

Les gaufres Meert fourrées au sucre croquant et à la vanille sont super gourmandes et fondantes. J’en ai offert à ma famille comme souvenir de voyage dans une jolie boite décorée.

La boutique de la maison Meert située dans le Vieux Lille est splendide. On a l’impression de rentrer dans un petit monde merveilleux hors du temps. L’architecture et la décoration sont particulièrement luxueuses, avec des lustres, des dorures, des arabesques, beaucoup de détails colorés et un peu orientaux. Souvenir délicieux !

8. Étape au Musée La Piscine à Roubaix

Aujourd’hui, direction Roubaix, à quelques minutes de Lille, pour visiter un musée hors du commun : le Musée Piscine! Pourquoi ? Car il a été aménagé dans une ancienne piscine de style art déco : original, non?
J’ai pu y découvrir des collections variées de peintures, sculptures mais aussi de tissus, ou encore de photographies. Mais ce qui m’a le plus impressionnée est la visite de l’édifice en lui-même : le lieu est vraiment superbe. L’Art Déco fait partie de mes styles préférés, c’est un art très élégant et joyeux.

9. Visite du Musée du Louvre-Lens

Nous avons poursuivi notre journée à Lens, à 50 km de Lille pour y découvrir le Musée du Louvre N°2! Une antenne du fameux Louvre de Paris a été créée à Lens. Celui-ci est un peu différent (et plus petit évidemment!) de celui de Paris, que j’ai eu la chance de visiter il y a deux ans. Nous avons visité la Galerie Du Temps, qui présente les œuvres d’art du monde entier dans un ordre chronologique. J’aime bien cette disposition car on peut vraiment suivre l’évolution de l’art, en croisant toutes les civilisations. 

10. Un samedi à la Braderie de Lille

C’était l’événement de notre voyage linguistique à Lille : la grande braderie !
C’est aussi pour cela que nous avions choisi de partir la première semaine de septembre pour découvrir cet événement populaire dont tout le monde parle, même à Amsterdam.

La Grande Braderie est un immense marché où les gens viennent vendre leurs objets et faire de bonnes affaires. Il est interminable : il paraît que cela représente plus de 100 km de stands dans toute la ville de LIlle ! C’est une fête très ancienne qui rassemble près de 2 millions de visiteurs chaque année. Et surtout, il y a un plat incontournable qui fait partie de la tradition : le moules-frites!
Nous avons bien profité de notre journée, en déambulant dans la ville, en discutant avec les Lillois qui sont très sympathiques et chaleureux. Tout le groupe d’étudiants FLE a dégusté un plat de moules-frites très réconfortant avant de prendre le chemin du retour vers l’aéroport… Un excellent moment partagé avant le départ !

Envie de suivre les pas de Magda et de découvrir le Nord de la France? 
Nos séjours linguistiques et culturels s’adaptent aux groupes et à tous les publics ados ou adultes pour découvrir les villes françaises et perfectionner son français ! 

Contactez VAL et organisons votre séjour en groupe, scolaires et adultes ! 

Une américaine en Bretagne : ses 10 étapes coups de coeur

Une américaine en Bretagne : ses 10 étapes coups de coeur

Quelles sont les impressions d’une voyageuse américaine à la découverte des terres bretonnes et de son folklore?

Suivons les pas de Ava, une étudiante en FLE originaire de Philadelphie débarquée sur le sol nord breton, en exploration depuis les Côtes d’Armor jusqu’au Finistère avec l’équipe de Vacances Actives Linguistiques. Quels sont ses coups de cœur au fil de son périple? Quel regard porte-t-elle sur son voyage ?

Découvrez les meilleurs passages du carnet de voyage d’Ava, une américaine en Bretagne!

Une américaine en Bretagne : le carnet de voyage

château fort Blandy-les-Tours

Voici mon carnet de voyage dédié à la Bretagne du nord, de Saint Malo à Brest.

Je vous partage les meilleurs moments de cette belle semaine passée avec ma promotion d’étudiants en Français Langue Etrangère, guidée par Valérie et nos professeurs. Un voyage en 10 étapes coups de cœur, pour décrire cette merveilleuse escapade très gourmande et fascinante, lors de notre Summer Camp en Bretagne !

1. Saint-Malo : à l’abordage !

Après une semaine fantastique passée à Paris, où j’ai découvert les plus beaux musées et les monuments mythiques de la capitale française, le voyage de mon groupe de Français Langue Étrangère se poursuit en Bretagne, sur la côte nord de la région. Notre bus nous a conduit directement depuis Paris jusqu’à Saint Malo. Le dépaysement a été garanti! 

Arrivée à Saint Malo. Nous avons commencé par explorer le centre historique et ses remparts, construits au Moyen âge. L’histoire de cette ville est digne d’un roman d’aventures et de pirates ! Le port de Saint Malo abritait au 17e siècle des navires corsaires désignés par le roi pour chasser, piller et couler les bateaux ennemis, principalement anglais et espagnols. 

C’est ici que notre guide nous a présenté la vie de Jacques Cartier, un navigateur et grand explorateur né à Saint Malo. C’est lui qui fit la découverte du Canada et d’une partie des Grands Lacs!

chateau-vaux-le-vicomte-dome
chateau-vaux-le-vicomte-dome

2. Rencontre amoureuse avec un kouign amann

A l’heure du goûter, je suis tombée amoureuse d’un kouign amann : une pâtisserie typiquement bretonne à base de beurre, de beurre et… de sucre ! On dit que ce gâteau fut inventé par erreur par un boulanger breton… Il aurait manqué la réalisation de ses fameux croissants. En ne respectant pas la recette du croissant, il a inventé celle du kouign amann !

Ce gâteau est tellement croustillant, fondant, gourmand et réconfortant après notre balade dans la ville sous une petite pluie! Tellement irrésistible… Si seulement je pouvais l’emporter dans mes bagages…

3. Les visages sculptés de Rothéneuf : ça vaut le Mont Rushmore!

L’après-midi, nous nous sommes promenés sur la côte jusqu’à Rothéneuf, en suivant le “sentier des douaniers. Je me souviens tout particulièrement de ce lieu insolite : les rochers de granit du bord de mer sont sculptés et forment des visages et des personnages! Ce travail a été réalisé par un seul homme, un prêtre breton, qui a passé 14 ans à sculpter au total près de 300 œuvres ! Incroyable ! Cela m’a rappelé un peu le Mont Rushmore…

Le lendemain, nous avons passé une journée entière au so famous Mont Saint Michel ! Mais j’y consacrerai un chapitre de mon carnet de voyage prochainement, car quelques lignes ne suffiraient pas à décrire cette expérience !

4. Cap Fréhel : le phare hallucinant

Après la visite de Dinard (so chic!), sur le chemin vers l’Ouest, en longeant la route du littoral, nous avons fait un stop au phare du Cap Fréhel. Les phares sont des monuments que je trouve réellement fascinants. J’imagine la vie extraordinaire des gardiens seuls dans leur tour face à la mer…  

Cet ouvrage est impressionnant avec sa tour carrée et son architecture puissante. Sa lanterne nous domine de plus de 30 m! Lorsque le ciel est dégagé, on peut apercevoir l’île de Bréhat au large. L’île de Bréhat …. notre prochaine destination !

5. L’île de Bréhat : un havre de paix fleuri

Nous avons pu accéder à l’île de Bréhat uniquement à vélo: adieu le bus ! Tout le groupe a enfourché une bicyclette et nous avons suivi le guide. Quelle expérience ! Nous avons fait tout le tour de l’île, en fil indienne, et découvert ses paysages très préservés et sa citadelle.

L’île est une immense réserve naturelle protégée, et les rares habitants sont très respectueux de leur environnement. Pas de voiture sur l’île ! Grâce à notre guide, nous avons pu observer beaucoup d’essences de fleurs colorées, parfois exotiques. J’en ai découvert une quantité que je n’avais jamais vue de ma vie ! Le mimosa, le camélia… et surtout l’agapanthe, une fleur bleu-violet qui est très répandue sur l’archipel.

Puis nous avons visité la Verrerie de Bréhat située au cœur d’un fort dans la citadelle. Là j’ai découvert le travail des souffleurs de verre et leurs créations très fines et délicates. J’en ai profité pour acheter quelques souvenirs à ramener à ma famille.

6. Le port de Paimpol et ses maisons à pans de bois

Le lendemain matin, après les croissants chauds du petit déjeuner (miaaaaam), nous avons fait un tour dans la vieille ville et au port de pêche de Paimpol. Le centre ancien est tellement charmant ! En déambulant dans ses rues pittoresques, on découvre une quantité de maisons à colombages bien conservées, tandis que sur le port, l’architecture change : ce sont les maisons de pêcheurs qui dominent. 

 

Autour d’une petite place, nous nous sommes arrêtés devant la maison Jézéquel, une vieille bâtisse du XVe siècle classée Monument Historique. Il faut y entrer par curiosité ! Car derrière ses murs à pans de bois, elle abrite une quincaillerie et une coutellerie familiale depuis 1886. A l’intérieur, c’est un univers à la Prévert : toutes sortes d’objets, de  poignées, de boutons de porte, d’ustensiles de cuisine, des couteaux et des ciseaux, à n’en plus finir ! Je ne sais pas comment ils réussissent à faire de l’ordre dans tout ça…

A 12h, je n’étais pas très enthousiasmée par la dégustation d’huîtres : je les ai goûtées pour la première fois sans être totalement convaincue… L’aspect est bizarre mais ça reste rafraîchissant !!!

7. La Côte de granit rose : vue depuis mon paddle sur mer !

La côte de granit rose tient son nom de ses rochers massifs plus ou moins lisses qui dessinent cette partie du littoral breton. 

Les rochers, les croix celtes et les phares définissent un merveilleux décor que l’on peut admirer par le chemin côtier ou depuis la mer ! Nous avons eu beaucoup de chance ce jour-là car le soleil était avec nous.

Notre groupe a été partagé en deux équipes : l’une est partie en kayak pour explorer à la pagaie les contours de la côte, et l’autre groupe, dont je faisais partie, s’est lancé sur le paddle ! Une occasion d’essayer un nouveau sport et de bien rire. La moitié du groupe a fini à l’eau, heureusement qu’elle n’était pas gelée !

8. Perros Guirec, une ville d’artistes

La côte de granit rose de Bretagne donne son plus beau profil depuis Perros Guirec. J’ai trouvé cette ville particulièrement photogénique ! Pour preuve, elle a recueilli un grand nombre d’artistes peintres célèbres. Moi qui ai suivi des études d’histoire des arts, je m’y suis sentie très inspirée!

Perros Guirec est le fief du peintre nabi Maurice Denis, qui a investi la Villa Silencio. Cette demeure de style néo médiéval a été construite en 1894 en surplomb de la mer. Le peintre s’est sans doute inspiré des panoramas offerts depuis sa fenêtre, pour peindre de splendides tableaux des paysages de la côte bretonne. Nous y sommes restés jusqu’au coucher de soleil : l’ambiance était magique !

9. Brest, et les traces de l’histoire

La fin de notre voyage se poursuit dans la grande ville de Brest, située à la pointe de la Bretagne.  On appelle cette région le Finistère : la fin de la terre… En face, le continent le plus proche : c’est l’Amérique ! 

La visite de Brest, une ville entièrement détruite par les alliés durant la seconde guerre mondiale, a été un choc. Son architecture est si différente, moderne, massive, géométrique… Le port et les fonctions militaires occupent une grande partie du littoral et de la ville : des bateaux immenses, des paquebots, des armateurs sont présents dans l’arsenal. Cette ambiance m’a beaucoup impressionnée, c’est vraiment une ville à part et riche d’histoire. 

10. Crêpes, galettes saucisses et cidre

Le soir, sur le port, nous avons fait la meilleure dégustation de crêpes et de galettes! Nous connaissions déjà bien les crêpes avec le Nutella! Mais la spécialité locale est la crêpe salée, ou galette, faite avec une farine très savoureuse : le sarrasin. La plus typique est farcie avec de la saucisse: tout le groupe a adoré cette recette !!!! Je crois que je pourrai la reproduire à la maison. 

Traditionnellement, les crêpes et galettes sont accompagnées d’un verre de cidre que l’on boit dans une bolée. Cette boisson pétillante est faite à partir de pommes, légèrement alcoolisée, et super fraiche ! Pour notre dernière soirée, c’était parfait !

Le voyage d’Ava vous inspire ?
Envie d’un séjour linguistique et culturel dans une région française pour perfectionner votre français et découvrir les plus beaux sites du pays ? 

Contactez VAL et organisons votre séjour en groupe, scolaires et adultes !

 

Visiter Giverny et les paysages de Claude Monet

Visiter Giverny et les paysages de Claude Monet

“Je suis dans le ravissement, Giverny est un pays splendide pour moi. “

Amateurs de peinture, amoureux de la nature, citadins en manque de campagne, nous vous proposons une excursion d’un jour dans un autre monde. Un monde à part dans le Vexin Normand, à 1h30 de Paris, pour respirer l’air pastoral et rafraîchissant de Giverny, là où l’artiste Claude Monet a posé ses valises, sa palette et ses pinceaux pendant 30 ans. Le temps d’une journée, vous y vivrez à son rythme, et découvrirez la beauté des paysages qui ont inspiré le père de L’Impressionnisme.

Quittez Paris, direction la Normandie avec Vacances Actives Linguistiques.

chateau-vaux-le-vicomte

Le Vexin en Normandie, évasion et dépaysement

château fort Blandy-les-Tours

De Vétheuil à Giverny : itinéraire d’un artiste en quête d’inspiration et de sérénité

Avant de s’installer à Giverny, Claude Monet a trouvé un premier havre de paix dans le village de Vétheuil, dans la région normande du Vexin, où il réside avec sa première femme Camille. L’agitation perturbante de la vie parisienne et les difficultés financières le poussent à s’échapper de la capitale en pleine révolution industrielle, et à rechercher un lieu d’inspiration et de repli avec sa famille. 

A l’époque, Vétheuil est un village dans une boucle de la Seine, inaccessible en train, un refuge artistique dans une atmosphère pastorale qui réveille l’inspiration et la productivité de Claude Monet. Celui-ci a besoin de peindre vite et bien pour gagner sa vie et nourrir sa famille. 

Le choix de Giverny

chateau-vaux-le-vicomte-dome

Après la mort de sa femme Camille, il quitte Véthueil et s’éloigne un peu des bords de Seine pour rejoindre Giverny, un hameau comptant seulement quelques âmes. Au cœur des paysages ruraux et loin des brumes humides du fleuve, il achète une vieille bâtisse qu’il décore à son goût et s’y installe définitivement. Sa chambre donne sur le Clos normand, un jardin que le maître a lui-même façonné à son image, coloré et composé de centaines de variétés de fleurs. 

L’artiste ne quittera plus jamais la région et y exercera son art jusqu’à la fin de sa vie. Le Vexin est son port d’attache. Cette région baignée de lumière lui a permis de créer son propre univers esthétique, l’Impressionnisme, sur les rives de la Seine, au milieu des champs et des jardins évoluant au gré des saisons et de l’ensoleillement. 

La Normandie et les motifs emblématiques de la peinture de Monet 

En traversant le Vexin, vous observerez la nature que Claude Monet a représentée dans ses œuvres, une nature vallonnée, une campagne modelée par l’agriculture, dont les couleurs changent en fonction des caprices du ciel (n’oublions pas, nous sommes en Normandie…).

La Seine, l’eau

Monet se réfugie souvent sur les rives de la Seine, et la parcourt librement et lentement, grâce à son bateau-atelier. Le fleuve devient le personnage central de nombreuses de ses œuvres. 

Fasciné par l’eau, son mouvement perpétuel, les reflets, la profondeur de l’eau, il y distingue plusieurs images, perpétuellement changeantes selon la couleur du ciel et les motifs de la saison. Il fige même sur la toile une journée sibérienne: ce jour où la Seine est prise par la neige et la glace toute en nuances de blanc.

fontainebleau-hotel aigle noir

Les meules de foin, les vallonnements de la Normandie

chateau-de-fontainebleau

Le Vexin a été rendu célèbre par Claude Monet qui en a peint les décors agricoles et notamment les meules de foin qui ponctuent les champs ouverts. Il les a représentées saison après saison, heure après heure, à la lumière changeante du matin ou du soir, avant puis après la pluie. 

La maison de Monet : une oeuvre à part entière

Une maison de lumière et de couleurs

Visiter la maison de Claude Monet à Giverny est un voyage dans l’univers de l’artiste. Il y pose sa palette et ses pinceaux à 43 ans, et y peindra durant les 30 dernières années de sa vie. Dans cette maison de campagne, le maître cherche à faire entrer la lumière et à créer un espace ouvert sur la nature. Il peint les volets en vert (au lieu du gris), et la salle à manger dans un jaune éclatant – le jaune de chrome. La pièce est éblouissante de luminosité, et absorbe le soleil plein sud. 

La décoration associe des estampes japonaises aux œuvres de ses confrères et amis : Mirebeau, Sisley, Pissarro, Renoir, Cézanne, Rodin…

Le Clos Normand

La Maison de Giverny et son jardin, le Clos Normand, ont été façonnés de toutes pièces par Claude Monet pour qu’il ait sous les yeux l’ensemble des motifs qui l’inspirent pour sa peinture. 

Le jardin est traité comme un tableau et réciproquement. Les plantations sont étudiées en fonction des floraisons : d’une saison à l’autre, du matin au soir, le jardin passe d’une dominante de fleurs aux couleurs chaudes puis froides, du jaune au violet, des iris aux soleils….

Aujourd’hui il est entretenu dans le respect des intentions du maître, par un jardinier anglais.

Le bassin des nymphéas

En 1893, Claude Monet obtient l’autorisation du préfet pour dévier un cours d’eau et créer un bassin. L’artiste découvre une nouvelle plante aquatique, les nymphéas, à l’Exposition Universelle de Paris et décide d’en agrémenter le bassin. 

Amateur d’estampes japonaises, Claude Monet puise dans l’art nippon pour élaborer un paysage de ponts, de fleurs, d’eau, et de reflets.

Les bassins de Giverny deviennent le motif quasi exclusif de sa peinture et donnent naissance à plus de 250 toiles !!! 

barbizon
barbizon

“J’ai mis du temps à comprendre mes nymphéas. Je les cultivais pour le plaisir sans songer à les peindre. Un paysage ne vous imprègne pas en un jour. Et puis tout d’un coup j’ai eu la révélation des fééries de mon étang. j’ai pris ma palette. depuis ce temps, je n’ai guère eu d’autres modèles. “

 

barbizon-©francois-xavier-dubo

Les ateliers de Monet

L’artiste aura finalement 3 ateliers distincts à Giverny. Dès son arrivée, Monet installe son premier atelier dans une grange accolée à la maison. Celui-ci est transformé en salon-galerie quelques années après, alors qu’un deuxième atelier est créé au bout de l’allée des tilleuls.

Enfin, devant les nymphéas, Claude Monet bascule dans une autre dimension. Il délaisse les petites toiles pour se consacrer à d’immenses panneaux ornementaux. En 1915, alors que l’Europe s’écroule et s’enfonce dans la guerre, Monet fait construire un troisième atelier, avec une vaste verrière zénithale. Il y expose les Grandes Décorations.

L’artiste aimait contempler ses dernières créations, regarder les différences de techniques, le traitement de la lumière. Sa collection fait rêver les marchands d’art ! 

Pas de Noir pour Monet

Atteint par la cataracte, son œil droit ne voit presque plus et sa vision des couleurs est affectée. Il en résulte des toiles à la limite de l’abstrait. 

En 1926, il meurt dans sa maison de Giverny. 

Clemenceau, son plus grand ami et voisin, assiste à ses derniers instants. On raconte que l’homme d’Etat a retiré le tissu noir posé sur le catafalque du maître, et l’a remplacé par un large tissu fleuri en déclarant : “Pas de noir pour Monet”. 

« (Claude Monet) a créé ce lieu pour que le monde prenne conscience de sa beauté. “   – Gaston Bachelard

 Avec nos guides experts, la visite de la maison de Giverny sera un enchantement, une immersion dans les paysages réels et picturaux de Monet. On y fait revivre le décor de sa vie quotidienne, dans le plus grand respect des agencements intérieurs et des jardins. Ce n’est pas qu’un lieu de mémoire ou un musée, mais un véritable morceau de son œuvre à découvrir absolument ! Une escapade dépaysante et apaisante, parfaite pour s’évader de Paris.

Retrouvez toutes nos excursions au départ de Paris, à réserver en ligne !

VAL organise des séjours linguistiques et culturels en français pour découvrir la culture et le patrimoine français. Découvrez toutes nos programmes de voyages.

Partir en séjour linguistique à Strasbourg

Partir en séjour linguistique à Strasbourg

“A Strasbourg, l’œil ne s’ennuie jamais” a déclaré Le Corbusier. 

Strasbourg est une destination de séjour linguistique et culturel de choix pour les étudiants. La ville, à l’avant-garde sur les mobilités douces comme le vélo), a développé un large éventail d‘activités et de visites, ludiques et dynamiques, à des forfaits accessibles pour les jeunes. La cité alsacienne livre, avec beaucoup de créativité et d’hospitalité, son histoire et ses œuvres d’art qui en font un joyau du patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Ville européenne par excellence, Strasbourg séduit un large public car elle attise la curiosité et la gourmandise de tous. Suivez le guide Vacances Actives Linguistiques !

 

Strasbourg poétique : découvrir la cité alsacienne à pied ou en bateau

Les voyages de VAL mettent toujours l’accent sur des destinations  culturellement riches, et Strasbourg est un excellent sujet. La ville alsacienne se visite à pied, en vélo ou en bateau, et inspire beaucoup de poésie, déjà présente dans les noms de ses quartiers, à l’image de la Petite France…

Flânez dans le quartier de la Petite France

traboule  du Vieux Lyon

Le quartier de la Petite France de Strasbourg est un petit paradis pittoresque et charmant, coloré et fleuri, inspirant le calme au gré de l’eau. On y découvre des maisons à colombages, héritage médiéval, en suivant un itinéraire sur les rives des canaux, d’un pont à un autre. Un vrai havre de paix (malgré la foule touristique) qui accueille les flâneurs sur ses terrasses ensoleillées. Écluses, Pont Tournant et Ponts Couverts, habitations atypiques et charmantes à la fois : tant de curiosités qui interpellent les visiteurs, séduits par le caractère adorable de ce quartier !

La Maison des Tanneurs est représentative de cette architecture si originale, et de l’histoire de la Petite France, ancien quartier d’artisans, de meuniers, de pêcheurs… 

Plus loin, le barrage Vauban (une occasion de faire découvrir cet architecte talentueux aux étudiants étrangers) est ouvert au public, et offre, par le biais d’un escalier, un panorama unique sur la Petite France et les Ponts Couverts.

Voyage sur la Grande Île, patrimoine UNESCO

lyon-quartier-croix-rousse

A pied ou en bateau? 

La sortie en bateau sur les canaux permet de retracer 20 siècles d’histoire et de construction à Strasbourg. Accompagnés par notre guide francophone, les étudiants et voyageurs s’imprègnent des événements historiques de la ville et comprennent son évolution au fil de l’eau : de la Grande Île, le quartier impérial (ou Quartier allemand ou Neustadt) jusqu’au quartier européen.

Pour explorer la Grande île, mieux vaut approfondir le sujet à pied ! Centre historique de la ville, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988. Notre guide a son circuit favori pour faire découvrir aux voyageurs et apprenants du français ce qui fait d’elle un exemple de cité médiévale. De la Place du Marché Gayot à la Rue des Juifs, du quartier des Orfèvres à la longue place Broglie, de la Grand Rue à la place des Tripiers : la promenade se termine devant la Maison Kammerzell, tout près de la cathédrale de Strasbourg.

Décrypter la façade de la Maison Kammerzell comme un vieux grimoire 

atelier cuisine de chef en groupe à lyon

Archétype de la maison alsacienne à colombage du 16e siècle, ce monument historique a été la propriété successivement de riches artisans et de grandes familles de négociants. Son architecture est insolite par sa décoration à la fois riche et étrange, à en juger par les fenêtres en cul-de-bouteille! Sa façade réserve beaucoup de surprises : un véritable livre ouvert racontant des scènes de la vie profane, ou sacrée, les signes du zodiaque, et mettant en scène des grands personnages de l’histoire comme César, Charlemagne, ou Godefroy de Bouillon! 

Remonter le temps dans la cathédrale Notre Dame de Strasbourg

atelier cuisine de chef en groupe à lyon

Notre Dame de Strasbourg est la doyenne des cathédrales gothiques dans le monde. Elle est aussi l’une des plus hautes avec sa flèche culminant à 142 mètres. Victor Hugo l’a qualifiée de “prodige du gigantesque et du délicat”... I

l est temps de motiver les étudiants pour gravir les 330 marches et rejoindre la plateforme à 66 m d’altitude. Là, dominant les toits en cuivre, profitant de la vue sur les Vosges et la Forêt Noire, les visiteurs côtoient les gargouilles de Notre Dame De Strasbourg! 

La cathédrale abrite une horloge astronomique unique et encore fonctionnelle. Véritable voyage dans le temps, elle constitue un chef-d’œuvre d’horlogerie et de mathématiques.  Depuis 1574, elle indique l’heure, le calendrier et des informations astrologiques, avec un jeu d’automates (à ne pas manquer tous les jours à 12h30 !).

Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon
Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon

Visiter Strasbourg, contemporaine et ludique 

Après un passage dans le passé, la visite se poursuit dans le contemporain.

Strasbourg a une vie culturelle et artistique bien remplie! Idéale pour satisfaire la curiosité et développer la créativité de nos étudiants et jeunes voyageurs francophones. 

Le MAMCS : le what?

portrait Paul Bocuse

(Difficile de prononcer son nom !) La visite du MAMCS, musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg est incontournable ! Changement de décor : notre guide vous emmène à la rencontre des œuvres de Kandinsky, Ernst, Braque ou Kupka, pour s’immerger dans une autre vision de la création artistique et réveiller toutes les facultés d’interprétation chez les voyageurs.

Le street art et la rue du jeu des enfants

bouchon lyonnais intérieur

Sur la Grande Île, il est une rue haute en couleurs, peinturlurée pavé après pavé. La “rue du jeu des enfants” est une initiative artistique lancée par une association : chaque pavé au sol a été peint d’une couleur différente… un arc-en-ciel sur le sol. 

Plus généralement, les étudiants et voyageurs venus à Strasbourg apprécient la richesse du street art dans la ville. Des centaines d’œuvres peuvent être observées, des fresques immenses comme celle du MAMCS, aux plus petites réalisations : les boîtes aux lettres de la Poste sont un support favori des artistes urbains… Une carte interactive et collaborative du street art strasbourgeois a même vu le jour, pour repérer, en ligne, toutes les plus belles réalisations de la ville, créer son propre itinéraire de street art (Street Art map) et alimenter la carte au gré des nouvelles découvertes. 

Plonger dans l’histoire de l’Europe au quartier européen de Strasbourg

Une autre étape de notre séjour linguistique et culturel à Strasbourg est le passage au quartier européen : de quoi réveiller l’âme citoyenne des étudiants venus du Vieux continent ! Cette zone urbaine située  au nord du centre-ville de Strasbourg rassemble les grandes structures monumentales et décisives pour l’Union européenne. 

Le Parlement Européen 

photo de femme - fete-des-lumieres

La forme du Parlement Européen est inspirée d’un paquebot. Conçu en verre, métal et bois, ce bâtiment hors norme est établi sur les rives de l’Ill. Il impressionne par sa mise en lumière la nuit, son immense hémicycle de 800 places, et ses 20 niveaux. Au Parlamentarium Simone Veil, les étudiants et visiteurs pourront saisir le fonctionnement de cette institution. 

La visite se poursuit au Palais de l’Europe (siège du Conseil de l’Europe) et au Palais des droits de l’Homme où siège la Cour européenne des droits de l’homme. Ces deux grands bâtiments impressionnent par leur architecture puissante et symbolique. 

 Le Lieu d’Europe

photo de femme - fete-des-lumieres

Dans cette villa, tout est conçu pour appréhender l’Europe, son rôle, ses institutions, son histoire, mais aussi ses richesses culturelles de manière pédagogique et ludique. Les questions européennes sont traitées sous forme d’expositions, de jeux, de projections,… un lieu très prisé par les guides et les professeurs de FLE partenaires de VAL.

Strasbourg gourmande : des winstub aux petites spécialités format voyage !

Déguster un plat traditionnel dans un winstub 

photo de femme - fete-des-lumieres

Strasbourg compte parmi ses spécialités des grands plats savoureux et riches que l’on peut déguster dans les winstub. Ces restaurants traditionnels servent les préparations typiques de la région : le wädele (jambonneau), la flammekueche (tarte flambée), le baeckeoffe et bien sûr la choucroute. Cette expérience gastronomique amène les étudiants en français langue étrangère à s’initier aussi à la langue alsacienne

Les guides de VAL connaissent les bonnes adresses, même celles des présidents : chez Yvonne est la plus connue des winstub depuis que Jacques Chirac et Helmut Kohl y ont dîné ensemble. 

Ramener dans sa valise des petites spécialités alsaciennes 

Strasbourg a tant de bonnes choses à partager, que les étudiants et visiteurs trouveront forcément des spécialités à ramener dans leurs bagages pour les partager avec leur famille. La ville est mondialement connue pour ses marchés de Noël (lire notre article sur visiter la France à Noël).

photo de femme - fete-des-lumieres

A cette période, les marchés et boutiques regorgent de friandises et gourmandises traditionnelles salées et sucrées comme :

  • les bredalas, 
  • le pain d’épices de Gertwiller, 
  • le foie gras de Strasbourg
  • la confiture d’églantine
  • et le Kouglof 

Les apprenants du français échangeront donc leur croissant du petit déjeuner français contre un excellent kouglof aux petits raisins alsaciens !

Strasbourg est une ville créative et moderne, où les étudiants et apprenants du français seront chaleureusement accueillis ! Et il y a tant à découvrir dans la région alsacienne : par la Route des Vins ou par la Route des Crêtes, les escapades ne manquent pas ! Entre Vosges et rangs de vignes, des villages pittoresques comme Eguisheim, Obernai, Mittelbergheim, et les caves emblématiques du vin d’Alsace réservent tant de belles découvertes culturelles et gustatives. Pour en savoir plus, découvrez les activités et excursions en Alsace de Vacances Actives Linguistiques.

Partir en séjour linguistique à Montpellier

Partir en séjour linguistique à Montpellier

Quelle meilleure destination qu’une ville surnommée “la Surdouée” pour accueillir des voyageurs en apprentissage du français ?

Montpellier est une destination coup de cœur car elle enchante par son atmosphère méditerranéenne, son dynamisme, et sa richesse artistique et culturelle. Avec l’université la plus ancienne du monde en médecine, Montpellier est une métropole pleine de vie (vie étudiante, particulièrement), adoucie par la proximité de la mer. Tout est réuni pour parfaire un séjour linguistique FLE à Montpellier !

4 bonnes raisons de partir en séjour linguistique à Montpellier

traboule  du Vieux Lyon
  1. Le soleil et la mer : une valeur sûre pour garantir du beau temps et du fun aux voyageurs.
  2. La vie estudiantine : 115 000 étudiants en 2019 à Montpellier, énergie et ambiance festive assurées !
  3. la richesse culturelle : des rues médiévales au nouveau quartier d’architecture moderne de Ricardo Bofill, il y en a pour tous les goûts.
  4. L’arrière-pays des Cévennes : des paysages de montagne et de lacs sont à couper le souffle. Un cadre idéal pour une belle randonnée !

Montpellier : ville d’histoire, d’art et de science

Se promener entre les grandes places et les ruelles charmantes

lyon-quartier-croix-rousse

Se promener dans Montpellier est un vrai plaisir : des grandes places et esplanades aux rues médiévales charmantes, on traverse l’histoire et des architectures différentes. À commencer par la Place de la Comédie, la plus en vogue de Montpellier, et l’une des plus grandes places piétonnes d’Europe. On y trouve l’Opéra Comédie et l’emblème de la ville : la Fontaine des Trois Grâces.

En fin de journée, avec un soleil couchant, les visiteurs adorent se promener Place Royale de Peyrou, avec son Arc de triomphe, la statue monumentale de Louis XIV et son panorama dégagé vers la mer et les Cévennes.

Avec notre guide, nos étudiants et apprenants adorent flâner dans le quartier médiéval de l’Ecusson. Les ruelles étroites, voûtées, pavées de marbre blanc poli, accueillent des boutiques chics et des artisans : le lieu idéal pour ramener des souvenirs uniques ! Le cœur historique abrite des secrets bien gardés que seuls les guides peuvent dévoiler. Ils détiennent l’accès à des cours, patios, escaliers monumentaux de pierre sculptée au sein des hôtels particuliers et belles demeures des familles nobles de Montpellier.

metier à tisser Maison des canuts de Lyon
metier à tisser Maison des canuts de Lyon
metier à tisser Maison des canuts de Lyon
metier à tisser Maison des canuts de Lyon

Montpellier, le fief des médecins et des botanistes

La Faculté de Médecine de Montpellier, la plus ancienne Université du monde, a fêté ses 800 ans ! Les activités et découvertes ne manquent pas pour satisfaire la curiosité de nos étudiants et apprenants étrangers ! Nos guides se transforment en sorciers pour leur faire découvrir deux musées spectaculaires :

atelier cuisine de chef en groupe à lyon

Le Musée d’Anatomie possède un surnom qui parle de lui-même : “Le Musée des Horreurs”. Toutes les bizarreries et composants du corps y sont réunies ! Une activité insolite et divertissante pour maîtriser le vocabulaire de l’anatomie !

• La « visite médicale » se poursuit au Musée Atger : au cœur de la Faculté de Médecine, le musée le plus ancien de la ville renferme une exceptionnelle collection de dessins et estampes des plus grandes écoles artistiques d’Europe. On peut y observer les œuvres de Rubens, Van Dick, Tiepolo, Donatello, Carrache et Fragonard… Une expérience mémorable sur fond de plancher qui craque et de portes qui grincent !

• Évasion garantie au paradis des Botanistes : le Jardin des Plantes de Montpellier, le plus ancien de France (1593 !!!) est un espace sublime et impressionnant par ses arbres bicentenaires, et ses essences rares.
Astuce pour les amoureux en voyage : il est de coutume de laisser un petit message à l’élu de son cœur dans le tronc noueux d’un Phillyrea Latifolia du XVIe siècle, qui fait office de boîte aux lettres…

Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon
musee des Confluences à Lyon

Montpellier plaît aux amateurs d’art contemporain

atelier cuisine de chef en groupe à lyon

Le Musée Fabre est un incontournable : ce splendide hôtel particulier du XVIIIe siècle abrite un des plus grands musées des Beaux-Arts de France et la plus grande collection de peintures françaises en dehors de Paris.

Montpellier est une mine d’or en matière de culture et d’art, tout particulièrement pour la période contemporaine. La ville est le terrain de jeu de nombreux architectes de renommée mondiale. Même ses tramways, qui défilent comme des gravures de mode, (dont certains ont été conçus par Christian Lacroix !) ont été qualifiés de tramways « les plus sexy » du monde !

Les guides partenaires de VAL pourront faire découvrir aux étudiants et apprenants du français, des espaces culturels pleins de vie et de créativité, comme :

  • Le Carré Saint Anne, espace d’exposition installé dans une ancienne église du 19e siècle.
  • La Panacée, dans un ancien collège royal de médecine, abrite le Centre de Culture Contemporaine de la Ville de Montpellier et une résidence universitaire.
  • Un tour au quartier d’Antigone donne l’impression de changer de ville tant l’architecture y est différente ! Il est l’œuvre en partie de Ricardo Bofill et ravira les amateurs d’architecture postmoderne.
Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon
musee des Confluences à Lyon
musee des Confluences à Lyon

Voyage gastronomique : goûter aux bons produits de Montpellier et sa région

portrait Paul Bocuse

La découverte de la gastronomie locale fait partie de tout séjour linguistique et culturel.

La cuisine de Montpellier s’inspire de la Méditerranée et des plats à base de poisson. Alors, après une matinée de cours de français, il sera bon de déguster une Brasucade de Moules. Ce plat typique et très convivial à base de coquillages est traditionnellement cuit au feu de souches de vignes. Il faut rappeler que la région de l’Occitanie est la première région viticole du monde ! Les plats de fruits de mer et autres ragoûts de poisson seront bien accompagnés par un petit vin blanc, avec modération bien sûr.

Enfin, les voyageurs pourront emporter dans leurs bagages une boîte de Grisettes. Ces petits bonbons au miel et à la réglisse sont fabriqués à Montpellier depuis l’époque médiévale !

Un tour gastronomique aux nouvelles Halles Laissac permettra de satisfaire les plus gourmands des visiteurs : on peut même y faire cuire poissons et viandes sur place. Un moment de partage idéal pour parler en français avec les locaux !

Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon
musee des Confluences à Lyon

Visiter les alentours de Montpellier

Activités sportives et ludiques au programme !

Dans un cadre paysager superbe, côté mer ou côté terre, on ne s’ennuie pas dans la région de Montpellier Voici quelques-unes des suggestions de VAL.

 

Faire une sortie en bateau

bouchon lyonnais intérieur

Depuis un port de plaisance comme Palavas Les Flots ou La Grande Motte, nos guides accompagnent nos jeunes visiteurs pour une excursion en bateau et bronzer sur l’eau !

Faire une randonnée dans les Cévennes

photo de femme - fete-des-lumieres

Objectif : Pic Saint-Loup ! À 20 km au nord de Montpellier, l’équipe de VAL propose une randonnée au coeur des Cévennes, à l’assaut d’une montagne au milieu des falaises et des vignobles. C’est l’occasion de découvrir une nature magnifique et protégée à l’écart de l’effervescence de la ville.

Découvrir les villages pittoresques de l’arrière pays

Non loin de là, des villages et des lieux pittoresques sont des étapes incontournables : Saint Guilhem le Désert, un des plus beaux villages de France, le Pont du Diable au milieu des Gorges, ou encore Saint Jean de Fos, pour faire un atelier de poterie !

photo de femme - fete-des-lumieres
photo de femme - fete-des-lumieres
photo de femme - fete-des-lumieres

S’aventurer en Camargue

photo de femme - fete-des-lumieres

À une cinquantaine de kilomètres de Montpellier, la Camargue est une destination fascinante. Les voyageurs pourront s’imprégner de ce paysage enchanteur et des traditions familiales des manades, ces élevages de taureaux et de chevaux. Un spectacle unique au cœur des marais, qui marque assurément tous les esprits.

Montpellier, avec ses musées insolites, sa vie nocturne, sa créativité, son dynamisme culturel promet de belles heures de découvertes et d’aventures en ville ou dans l’arrière-pays. Avec nos professeurs et nos guides survoltés, les étudiants et apprenants repartiront, assurément, en véritables “surdoués” du français langue étrangère !

Partir en séjour linguistique à Paris

Partir en séjour linguistique à Paris

Dans la série “apprendre le français à”, Vacances Actives Linguistiques vous emmène dans la plus mythique et légendaire des villes françaises: Paris !

La Ville Lumière fascine et impressionne, et représente pour nous la destination idéale pour accélérer votre apprentissage du français !

Paris est multiple : pour un séjour linguistique ou culturel, quel est le Paris qui vous fait rêver? Le Paris d’Amélie, sur la butte Montmartre ? Le Paris d’Emily, côté Tour Eiffel et Tuileries? Ou le Paris d’Arsène Lupin, mystérieux et insolite?

croisiere sur saone Lyon
lyon, place vue de nuit
lyon vue à la tombée de la nuit
lyon vue à la tombée de la nuit

Organiser un séjour linguistique à Paris : par quoi commencer ?

Comme pour tout voyage dans une capitale ou métropole du monde, il y a des choix à faire, une sélection (frustrante !) d’activités et de sorties qui dépendent de vos affinités et de vos envies. 

Pour vous guider, l’agence VAL vous porpose un échantillon de programme pour un séjour linguistique à Paris en 7 étapes.

vue sur la fourviere-de-lyon
lyon-vue sur les toits
lyon-groupe-sur-les-quais
vue sur la fourviere-de-lyon
lyon-vue sur les toits
lyon-groupe-sur-les-quais

L’étape incontournable : La Tour Eiffel

traboule  du Vieux Lyon

Symbole même de la capitale française, monument iconique, la Tour Eiffel fait partie des incontournables de tout voyage à Paris. Il faudra s’armer de patience et de courage pour ceux qui veulent en faire l’ascension à pied : 674 marches pour attendre le 2e étage (les marches des étages supérieurs étant fermés au public).

Après une matinée studieuse en cours de français, rien ne vaut une bonne séance de “step” sur la structure brun-jaune de la Dame de Fer, pour apprécier un panorama embrassant toute la ville.

L’étape indispensable : Le Louvre

lyon-quartier-croix-rousse

A l’image de Paris, palimpseste historique, le Musée du Louvre constitue une concentration unique d’art et de cultures du monde et de toutes les époques. Source d’émerveillement, des momies égyptiennes aux Joyaux de la couronne, de Vénus de Milo à la Joconde, il faudra faire des choix ! Mais tout itinéraire d’un voyageur à Paris passe par la Pyramide de verre et les salles du Louvre si mystérieuses et riches d’histoires. Nos guides Français Langue Etrangère, sans jouer à Belphegore, vous mèneront devant les plus belles œuvres de peinture, de sculpture, etc. dans un discours passionné qui vous donnera envie d’y revenir, de jour comme de nuit!

metier-tisser de la Maison Canut de Lyon
metier à tisser Maison des canuts de Lyon
metier à tisser Maison des canuts de Lyon
metier à tisser Maison des canuts de Lyon

L’ étape symbolique : la Sorbonne et le quartier latin

lyon-quartier-croix-rousse

Impossible pour tout étudiant étranger, apprenant l’idiome et la culture française, de manquer le rendez-vous avec la Vieille Dame : La Sorbonne. Son nom résonne dans le monde entier comme synonyme d’esprit, de connaissance mais aussi de révolution. Alors pourquoi pas organiser un cours de français dans l’antre du savoir et de la recherche de Paris ? Sise au cœur du Quartier Latin, fondée il y a huit siècles, la Sorbonne constitue un lieu symbolique pour les universités et le monde de la recherche, que les étudiants et apprenants auront plaisir à découvrir. 

Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon
musee des Confluences à Lyon

L’étape mémorable :  Le Père Lachaise

atelier cuisine de chef en groupe à lyon

En attendant que la belle Notre-Dame guérisse de ses brûlures, le cimetière du Père Lachaise fait partie de ces visites mémorables qui font beaucoup parler nos étudiants et voyageurs étrangers. Visiter ce cimetière historique n’a rien de lugubre : étudiants et apprenants de tout pays découvrent un monde émouvant et hors du temps, où ils reconnaissent les stèles de célébrités et de grands noms de l’histoire des arts et de la culture, de Molière à Oscar Wilde, d’Edith Piaf à Jim Morrison. Comme dans un jeu de piste au milieu des hommages, la visite au Père Lachaise est l’occasion d’une promenade enrichissante, dans un lieu qui, finalement, n’appelle pas le silence.

L’ étape ressourçante : Le parc des Buttes Chaumont

portrait Paul Bocuse

Lors de votre séjour linguistique à Paris, vous aurez l’occasion de découvrir une facette plus verte de la capitale. Paris renferme de nombreux parcs et jardins, botaniques, historiques, insolites, offrant de réelles bouffées d’oxygène dans le tumulte urbain. Après une bonne visite en français au Musée d’Orsay ou au Centre Pompidou par exemple, pourquoi ne pas rejoindre le parc des Buttes Chaumont pour prendre l’air et se ressourcer ! Ce jardin à l’anglaise a été conçu à la fin du 19e siècle, en imitant les paysages de montagne : curieux, non? Falaises et cascades, rochers et grottes, collines d’alpages et belvédères composent ce site unique. Le lieu parfait pour faire un pique nique, bavarder et mettre en pratique son français au milieu des Parisiens !

L’étape festive : Les quais de Seine

À Paris, péniches, guinguettes et terrasses investissent les quais de Seine (surtout pour les beaux jours …). On boit un verre, on danse et on refait le monde au bord de l’eau ! C’est le moment pour les voyageurs et apprenants FLE de se mêler aux nombreux étudiants parisiens et de dialoguer en français dans un contexte festif !

spécialité lyonnaise - cervelle-de-canuts
machon lyonnais

L’étape insolite : croisières sur le canal et atelier parfums…

Pour votre séjour linguistique à Paris, quelques heureuses surprises vous attendent… Imaginez-vous descendre le Canal Saint Martin le temps d’une croisière pour découvrir le Vieux Paris et rejoindre la Bastille. Ou plonger au cœur du plus vieux quartier de la capitale française, le Marais, et apprécier ses maisons médiévales, sauvées de la destruction par André Malraux de 1960. Ou vous pourrez opter pour l’expérience coup de cœur de l’agence VAL : lancez-vous dans un atelier de composition de parfums, chez un célèbre parfumeur, avec votre groupe de voyageurs. C’est l’occasion rêvée de ramener un précieux souvenir dans vos valises…

lumignons de la fete de Lyon
décor de la fête des lumières de Lyon
fete-des-lumieres de Lyon

Pour un long séjour linguistique à Paris :  les excursions hors les murs

photo de femme - fete-des-lumieres

Découvrez toutes nos visites et excursions à la journée au départ de Paris, à réserver en ligne ou à intégrer dans un séjour :

La région parisienne offre quantité de solutions pour s’évader de la capitale ! Pour un long séjour culturel à Paris (une semaine minimum pour ne rien perdre de la capitale avant tout!), nos étudiants et apprenants FLE peuvent suivre les pas des Rois de France le temps d’une journée aux Châteaux de la Loire. Ou rêvasser devant les dorures et les miroirs du Château de Versailles.

Curieux et amateurs de champagne : direction Reims, pour découvrir sa cathédrale et déguster dans les caves le fameux breuvage aux fines bulles. Envie d’air marin ? Excursion d’un jour en bord de mer sur les plages de Honfleur et Trouville…

Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies, Paris et sa région ne lassent jamais!!

lumignons de la fete de Lyon
décor de la fête des lumières de Lyon
fete-des-lumieres de Lyon

Goûter à la cuisine parisienne

théâtre de Guignol de Lyon

Que vous soyez hébergés par une famille d’accueil française ou dans une résidence étudiante, vous aurez droit au croissant au beurre pour bien démarrer la journée!

La cuisine parisienne est difficile à qualifier tant il y a de diversité gastronomique dans la capitale, et tant elle a été enrichie d’influences étrangères. Pour simplifier, nous invitons les voyageurs à s’asseoir à la table d’une brasserie, et à découvrir une cuisine reconstituante, faite maison à partir de produits frais et d’une bonne baguette de pain! Les chefs avaient coutume de faire leur marché aux Halles, ce “Ventre de Paris” qui a servi de décor au roman d’Emile Zola.

Aujourd’hui les Halles ont disparu, mais les restaurants traditionnels comme la fameuse Brasserie Chartier, la plus ancienne de Paris, servent encore cette cuisine savoureuse! Nos guides gourmands vous y donneront rendez-vous pour travailler votre vocabulaire culinaire et déguster toutes sortes de spécialités : gratinée des Halles, bœuf miroton, navarin et purée musard au menu!  Et tant de pâtisseries à faire saliver : L’Opéra, le Paris-Brest, L’Amandine ou la tarte Bourdaloue, et le coquet macaron qui accompagnera bien un café en terrasse…

lumignons de la fete de Lyon
décor de la fête des lumières de Lyon
fete-des-lumieres de Lyon
fete-des-lumieres de Lyon

Apprendre le style français : visite de la capitale de la mode

théâtre de Guignol de Lyon

Difficile de résister à une petite heure de shopping à Paris entre deux cours de français… Le Printemps, Les Galeries Lafayettes, ou les vitrines de l’avenue Montaigne près des Champs Elysées, temple de la haute couture et de la Fashion Week, attirent les convoitises des visiteurs ! 

C’est le moment de faire une séance d’essayage dans la capitale de la mode et pourquoi pas une visite insolite au Musée de la Mode (magnifique palais Galliera) ou au Musée Yves Saint Laurent. Nos guides vous mèneront rue Cambon, devant le magasin historique de Gabrielle Chanel. Il n‘y a qu’un pas pour imiter le style d’Inès de la Fressange, revêtir la petite robe noire chère à Chanel, ou s’imaginer défiler pour Jean-Paul Gaultier… !

Du Panthéon au Moulin Rouge, de Saint Germain aux Champs Elysées, de Montparnasse à Notre Dame convalescente, des catacombes à la Fondation Vuitton, Paris regorge de richesses culturelles et artistiques pour faire de l’apprentissage de la langue française un véritable plaisir et un épanouissement complet. 

Paname reste notre destination favorite pour organiser un séjour linguistique des plus fous qui comblera nos étudiants et apprenants français langue étrangère. 

Alors, quel sera VOTRE Paris ?