Visiter Giverny et les paysages de Claude Monet

Visiter Giverny et les paysages de Claude Monet

“Je suis dans le ravissement, Giverny est un pays splendide pour moi. “

Amateurs de peinture, amoureux de la nature, citadins en manque de campagne, nous vous proposons une excursion d’un jour dans un autre monde. Un monde à part dans le Vexin Normand, à 1h30 de Paris, pour respirer l’air pastoral et rafraîchissant de Giverny, là où l’artiste Claude Monet a posé ses valises, sa palette et ses pinceaux pendant 30 ans. Le temps d’une journée, vous y vivrez à son rythme, et découvrirez la beauté des paysages qui ont inspiré le père de L’Impressionnisme.

Quittez Paris, direction la Normandie avec Vacances Actives Linguistiques.

chateau-vaux-le-vicomte

Le Vexin en Normandie, évasion et dépaysement

château fort Blandy-les-Tours

De Vétheuil à Giverny : itinéraire d’un artiste en quête d’inspiration et de sérénité

Avant de s’installer à Giverny, Claude Monet a trouvé un premier havre de paix dans le village de Vétheuil, dans la région normande du Vexin, où il réside avec sa première femme Camille. L’agitation perturbante de la vie parisienne et les difficultés financières le poussent à s’échapper de la capitale en pleine révolution industrielle, et à rechercher un lieu d’inspiration et de repli avec sa famille. 

A l’époque, Vétheuil est un village dans une boucle de la Seine, inaccessible en train, un refuge artistique dans une atmosphère pastorale qui réveille l’inspiration et la productivité de Claude Monet. Celui-ci a besoin de peindre vite et bien pour gagner sa vie et nourrir sa famille. 

Le choix de Giverny

chateau-vaux-le-vicomte-dome

Après la mort de sa femme Camille, il quitte Véthueil et s’éloigne un peu des bords de Seine pour rejoindre Giverny, un hameau comptant seulement quelques âmes. Au cœur des paysages ruraux et loin des brumes humides du fleuve, il achète une vieille bâtisse qu’il décore à son goût et s’y installe définitivement. Sa chambre donne sur le Clos normand, un jardin que le maître a lui-même façonné à son image, coloré et composé de centaines de variétés de fleurs. 

L’artiste ne quittera plus jamais la région et y exercera son art jusqu’à la fin de sa vie. Le Vexin est son port d’attache. Cette région baignée de lumière lui a permis de créer son propre univers esthétique, l’Impressionnisme, sur les rives de la Seine, au milieu des champs et des jardins évoluant au gré des saisons et de l’ensoleillement. 

La Normandie et les motifs emblématiques de la peinture de Monet 

En traversant le Vexin, vous observerez la nature que Claude Monet a représentée dans ses œuvres, une nature vallonnée, une campagne modelée par l’agriculture, dont les couleurs changent en fonction des caprices du ciel (n’oublions pas, nous sommes en Normandie…).

La Seine, l’eau

Monet se réfugie souvent sur les rives de la Seine, et la parcourt librement et lentement, grâce à son bateau-atelier. Le fleuve devient le personnage central de nombreuses de ses œuvres. 

Fasciné par l’eau, son mouvement perpétuel, les reflets, la profondeur de l’eau, il y distingue plusieurs images, perpétuellement changeantes selon la couleur du ciel et les motifs de la saison. Il fige même sur la toile une journée sibérienne: ce jour où la Seine est prise par la neige et la glace toute en nuances de blanc.

fontainebleau-hotel aigle noir

Les meules de foin, les vallonnements de la Normandie

chateau-de-fontainebleau

Le Vexin a été rendu célèbre par Claude Monet qui en a peint les décors agricoles et notamment les meules de foin qui ponctuent les champs ouverts. Il les a représentées saison après saison, heure après heure, à la lumière changeante du matin ou du soir, avant puis après la pluie. 

La maison de Monet : une oeuvre à part entière

Une maison de lumière et de couleurs

Visiter la maison de Claude Monet à Giverny est un voyage dans l’univers de l’artiste. Il y pose sa palette et ses pinceaux à 43 ans, et y peindra durant les 30 dernières années de sa vie. Dans cette maison de campagne, le maître cherche à faire entrer la lumière et à créer un espace ouvert sur la nature. Il peint les volets en vert (au lieu du gris), et la salle à manger dans un jaune éclatant – le jaune de chrome. La pièce est éblouissante de luminosité, et absorbe le soleil plein sud. 

La décoration associe des estampes japonaises aux œuvres de ses confrères et amis : Mirebeau, Sisley, Pissarro, Renoir, Cézanne, Rodin…

Le Clos Normand

La Maison de Giverny et son jardin, le Clos Normand, ont été façonnés de toutes pièces par Claude Monet pour qu’il ait sous les yeux l’ensemble des motifs qui l’inspirent pour sa peinture. 

Le jardin est traité comme un tableau et réciproquement. Les plantations sont étudiées en fonction des floraisons : d’une saison à l’autre, du matin au soir, le jardin passe d’une dominante de fleurs aux couleurs chaudes puis froides, du jaune au violet, des iris aux soleils….

Aujourd’hui il est entretenu dans le respect des intentions du maître, par un jardinier anglais.

Le bassin des nymphéas

En 1893, Claude Monet obtient l’autorisation du préfet pour dévier un cours d’eau et créer un bassin. L’artiste découvre une nouvelle plante aquatique, les nymphéas, à l’Exposition Universelle de Paris et décide d’en agrémenter le bassin. 

Amateur d’estampes japonaises, Claude Monet puise dans l’art nippon pour élaborer un paysage de ponts, de fleurs, d’eau, et de reflets.

Les bassins de Giverny deviennent le motif quasi exclusif de sa peinture et donnent naissance à plus de 250 toiles !!! 

barbizon
barbizon

“J’ai mis du temps à comprendre mes nymphéas. Je les cultivais pour le plaisir sans songer à les peindre. Un paysage ne vous imprègne pas en un jour. Et puis tout d’un coup j’ai eu la révélation des fééries de mon étang. j’ai pris ma palette. depuis ce temps, je n’ai guère eu d’autres modèles. “

 

barbizon-©francois-xavier-dubo

Les ateliers de Monet

L’artiste aura finalement 3 ateliers distincts à Giverny. Dès son arrivée, Monet installe son premier atelier dans une grange accolée à la maison. Celui-ci est transformé en salon-galerie quelques années après, alors qu’un deuxième atelier est créé au bout de l’allée des tilleuls.

Enfin, devant les nymphéas, Claude Monet bascule dans une autre dimension. Il délaisse les petites toiles pour se consacrer à d’immenses panneaux ornementaux. En 1915, alors que l’Europe s’écroule et s’enfonce dans la guerre, Monet fait construire un troisième atelier, avec une vaste verrière zénithale. Il y expose les Grandes Décorations.

L’artiste aimait contempler ses dernières créations, regarder les différences de techniques, le traitement de la lumière. Sa collection fait rêver les marchands d’art ! 

Pas de Noir pour Monet

Atteint par la cataracte, son œil droit ne voit presque plus et sa vision des couleurs est affectée. Il en résulte des toiles à la limite de l’abstrait. 

En 1926, il meurt dans sa maison de Giverny. 

Clemenceau, son plus grand ami et voisin, assiste à ses derniers instants. On raconte que l’homme d’Etat a retiré le tissu noir posé sur le catafalque du maître, et l’a remplacé par un large tissu fleuri en déclarant : “Pas de noir pour Monet”. 

“(Claude Monet) a créé ce lieu pour que le monde prenne conscience de sa beauté. “   – Gaston Bachelard

 Avec nos guides experts, la visite de la maison de Giverny sera un enchantement, une immersion dans les paysages réels et picturaux de Monet. On y fait revivre le décor de sa vie quotidienne, dans le plus grand respect des agencements intérieurs et des jardins. Ce n’est pas qu’un lieu de mémoire ou un musée, mais un véritable morceau de son œuvre à découvrir absolument ! Une escapade dépaysante et apaisante, parfaite pour s’évader de Paris.

Retrouvez toutes nos excursions au départ de Paris, à réserver en ligne !

VAL organise des séjours linguistiques et culturels en français pour découvrir la culture et le patrimoine français. Découvrez toutes nos programmes de voyages.

Partir en séjour linguistique à Strasbourg

Partir en séjour linguistique à Strasbourg

“A Strasbourg, l’œil ne s’ennuie jamais” a déclaré Le Corbusier. 

Strasbourg est une destination de séjour linguistique et culturel de choix pour les étudiants. La ville, à l’avant-garde sur les mobilités douces comme le vélo), a développé un large éventail d‘activités et de visites, ludiques et dynamiques, à des forfaits accessibles pour les jeunes. La cité alsacienne livre, avec beaucoup de créativité et d’hospitalité, son histoire et ses œuvres d’art qui en font un joyau du patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Ville européenne par excellence, Strasbourg séduit un large public car elle attise la curiosité et la gourmandise de tous. Suivez le guide Vacances Actives Linguistiques !

 

Strasbourg poétique : découvrir la cité alsacienne à pied ou en bateau

Les voyages de VAL mettent toujours l’accent sur des destinations  culturellement riches, et Strasbourg est un excellent sujet. La ville alsacienne se visite à pied, en vélo ou en bateau, et inspire beaucoup de poésie, déjà présente dans les noms de ses quartiers, à l’image de la Petite France…

Flânez dans le quartier de la Petite France

traboule  du Vieux Lyon

Le quartier de la Petite France de Strasbourg est un petit paradis pittoresque et charmant, coloré et fleuri, inspirant le calme au gré de l’eau. On y découvre des maisons à colombages, héritage médiéval, en suivant un itinéraire sur les rives des canaux, d’un pont à un autre. Un vrai havre de paix (malgré la foule touristique) qui accueille les flâneurs sur ses terrasses ensoleillées. Écluses, Pont Tournant et Ponts Couverts, habitations atypiques et charmantes à la fois : tant de curiosités qui interpellent les visiteurs, séduits par le caractère adorable de ce quartier !

La Maison des Tanneurs est représentative de cette architecture si originale, et de l’histoire de la Petite France, ancien quartier d’artisans, de meuniers, de pêcheurs… 

Plus loin, le barrage Vauban (une occasion de faire découvrir cet architecte talentueux aux étudiants étrangers) est ouvert au public, et offre, par le biais d’un escalier, un panorama unique sur la Petite France et les Ponts Couverts.

Voyage sur la Grande Île, patrimoine UNESCO

lyon-quartier-croix-rousse

A pied ou en bateau? 

La sortie en bateau sur les canaux permet de retracer 20 siècles d’histoire et de construction à Strasbourg. Accompagnés par notre guide francophone, les étudiants et voyageurs s’imprègnent des événements historiques de la ville et comprennent son évolution au fil de l’eau : de la Grande Île, le quartier impérial (ou Quartier allemand ou Neustadt) jusqu’au quartier européen.

Pour explorer la Grande île, mieux vaut approfondir le sujet à pied ! Centre historique de la ville, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988. Notre guide a son circuit favori pour faire découvrir aux voyageurs et apprenants du français ce qui fait d’elle un exemple de cité médiévale. De la Place du Marché Gayot à la Rue des Juifs, du quartier des Orfèvres à la longue place Broglie, de la Grand Rue à la place des Tripiers : la promenade se termine devant la Maison Kammerzell, tout près de la cathédrale de Strasbourg.

Décrypter la façade de la Maison Kammerzell comme un vieux grimoire 

atelier cuisine de chef en groupe à lyon

Archétype de la maison alsacienne à colombage du 16e siècle, ce monument historique a été la propriété successivement de riches artisans et de grandes familles de négociants. Son architecture est insolite par sa décoration à la fois riche et étrange, à en juger par les fenêtres en cul-de-bouteille! Sa façade réserve beaucoup de surprises : un véritable livre ouvert racontant des scènes de la vie profane, ou sacrée, les signes du zodiaque, et mettant en scène des grands personnages de l’histoire comme César, Charlemagne, ou Godefroy de Bouillon! 

Remonter le temps dans la cathédrale Notre Dame de Strasbourg

atelier cuisine de chef en groupe à lyon

Notre Dame de Strasbourg est la doyenne des cathédrales gothiques dans le monde. Elle est aussi l’une des plus hautes avec sa flèche culminant à 142 mètres. Victor Hugo l’a qualifiée de “prodige du gigantesque et du délicat”... I

l est temps de motiver les étudiants pour gravir les 330 marches et rejoindre la plateforme à 66 m d’altitude. Là, dominant les toits en cuivre, profitant de la vue sur les Vosges et la Forêt Noire, les visiteurs côtoient les gargouilles de Notre Dame De Strasbourg! 

La cathédrale abrite une horloge astronomique unique et encore fonctionnelle. Véritable voyage dans le temps, elle constitue un chef-d’œuvre d’horlogerie et de mathématiques.  Depuis 1574, elle indique l’heure, le calendrier et des informations astrologiques, avec un jeu d’automates (à ne pas manquer tous les jours à 12h30 !).

Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon
Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon

Visiter Strasbourg, contemporaine et ludique 

Après un passage dans le passé, la visite se poursuit dans le contemporain.

Strasbourg a une vie culturelle et artistique bien remplie! Idéale pour satisfaire la curiosité et développer la créativité de nos étudiants et jeunes voyageurs francophones. 

Le MAMCS : le what?

portrait Paul Bocuse

(Difficile de prononcer son nom !) La visite du MAMCS, musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg est incontournable ! Changement de décor : notre guide vous emmène à la rencontre des œuvres de Kandinsky, Ernst, Braque ou Kupka, pour s’immerger dans une autre vision de la création artistique et réveiller toutes les facultés d’interprétation chez les voyageurs.

Le street art et la rue du jeu des enfants

bouchon lyonnais intérieur

Sur la Grande Île, il est une rue haute en couleurs, peinturlurée pavé après pavé. La “rue du jeu des enfants” est une initiative artistique lancée par une association : chaque pavé au sol a été peint d’une couleur différente… un arc-en-ciel sur le sol. 

Plus généralement, les étudiants et voyageurs venus à Strasbourg apprécient la richesse du street art dans la ville. Des centaines d’œuvres peuvent être observées, des fresques immenses comme celle du MAMCS, aux plus petites réalisations : les boîtes aux lettres de la Poste sont un support favori des artistes urbains… Une carte interactive et collaborative du street art strasbourgeois a même vu le jour, pour repérer, en ligne, toutes les plus belles réalisations de la ville, créer son propre itinéraire de street art (Street Art map) et alimenter la carte au gré des nouvelles découvertes. 

Plonger dans l’histoire de l’Europe au quartier européen de Strasbourg

Une autre étape de notre séjour linguistique et culturel à Strasbourg est le passage au quartier européen : de quoi réveiller l’âme citoyenne des étudiants venus du Vieux continent ! Cette zone urbaine située  au nord du centre-ville de Strasbourg rassemble les grandes structures monumentales et décisives pour l’Union européenne. 

Le Parlement Européen 

photo de femme - fete-des-lumieres

La forme du Parlement Européen est inspirée d’un paquebot. Conçu en verre, métal et bois, ce bâtiment hors norme est établi sur les rives de l’Ill. Il impressionne par sa mise en lumière la nuit, son immense hémicycle de 800 places, et ses 20 niveaux. Au Parlamentarium Simone Veil, les étudiants et visiteurs pourront saisir le fonctionnement de cette institution. 

La visite se poursuit au Palais de l’Europe (siège du Conseil de l’Europe) et au Palais des droits de l’Homme où siège la Cour européenne des droits de l’homme. Ces deux grands bâtiments impressionnent par leur architecture puissante et symbolique. 

 Le Lieu d’Europe

photo de femme - fete-des-lumieres

Dans cette villa, tout est conçu pour appréhender l’Europe, son rôle, ses institutions, son histoire, mais aussi ses richesses culturelles de manière pédagogique et ludique. Les questions européennes sont traitées sous forme d’expositions, de jeux, de projections,… un lieu très prisé par les guides et les professeurs de FLE partenaires de VAL.

Strasbourg gourmande : des winstub aux petites spécialités format voyage !

Déguster un plat traditionnel dans un winstub 

photo de femme - fete-des-lumieres

Strasbourg compte parmi ses spécialités des grands plats savoureux et riches que l’on peut déguster dans les winstub. Ces restaurants traditionnels servent les préparations typiques de la région : le wädele (jambonneau), la flammekueche (tarte flambée), le baeckeoffe et bien sûr la choucroute. Cette expérience gastronomique amène les étudiants en français langue étrangère à s’initier aussi à la langue alsacienne

Les guides de VAL connaissent les bonnes adresses, même celles des présidents : chez Yvonne est la plus connue des winstub depuis que Jacques Chirac et Helmut Kohl y ont dîné ensemble. 

Ramener dans sa valise des petites spécialités alsaciennes 

Strasbourg a tant de bonnes choses à partager, que les étudiants et visiteurs trouveront forcément des spécialités à ramener dans leurs bagages pour les partager avec leur famille. La ville est mondialement connue pour ses marchés de Noël (lire notre article sur visiter la France à Noël).

photo de femme - fete-des-lumieres

A cette période, les marchés et boutiques regorgent de friandises et gourmandises traditionnelles salées et sucrées comme :

  • les bredalas, 
  • le pain d’épices de Gertwiller, 
  • le foie gras de Strasbourg
  • la confiture d’églantine
  • et le Kouglof 

Les apprenants du français échangeront donc leur croissant du petit déjeuner français contre un excellent kouglof aux petits raisins alsaciens !

Strasbourg est une ville créative et moderne, où les étudiants et apprenants du français seront chaleureusement accueillis ! Et il y a tant à découvrir dans la région alsacienne : par la Route des Vins ou par la Route des Crêtes, les escapades ne manquent pas ! Entre Vosges et rangs de vignes, des villages pittoresques comme Eguisheim, Obernai, Mittelbergheim, et les caves emblématiques du vin d’Alsace réservent tant de belles découvertes culturelles et gustatives. Pour en savoir plus, découvrez les activités et excursions en Alsace de Vacances Actives Linguistiques.

Partir en séjour linguistique à Montpellier

Partir en séjour linguistique à Montpellier

Quelle meilleure destination qu’une ville surnommée “la Surdouée” pour accueillir des voyageurs en apprentissage du français ?

Montpellier est une destination coup de cœur car elle enchante par son atmosphère méditerranéenne, son dynamisme, et sa richesse artistique et culturelle. Avec l’université la plus ancienne du monde en médecine, Montpellier est une métropole pleine de vie (vie étudiante, particulièrement), adoucie par la proximité de la mer. Tout est réuni pour parfaire un séjour linguistique FLE à Montpellier !

4 bonnes raisons de partir en séjour linguistique à Montpellier

traboule  du Vieux Lyon
  1. Le soleil et la mer : une valeur sûre pour garantir du beau temps et du fun aux voyageurs.
  2. La vie estudiantine : 115 000 étudiants en 2019 à Montpellier, énergie et ambiance festive assurées !
  3. la richesse culturelle : des rues médiévales au nouveau quartier d’architecture moderne de Ricardo Bofill, il y en a pour tous les goûts.
  4. L’arrière-pays des Cévennes : des paysages de montagne et de lacs sont à couper le souffle. Un cadre idéal pour une belle randonnée !

Montpellier : ville d’histoire, d’art et de science

Se promener entre les grandes places et les ruelles charmantes

lyon-quartier-croix-rousse

Se promener dans Montpellier est un vrai plaisir : des grandes places et esplanades aux rues médiévales charmantes, on traverse l’histoire et des architectures différentes. À commencer par la Place de la Comédie, la plus en vogue de Montpellier, et l’une des plus grandes places piétonnes d’Europe. On y trouve l’Opéra Comédie et l’emblème de la ville : la Fontaine des Trois Grâces.

En fin de journée, avec un soleil couchant, les visiteurs adorent se promener Place Royale de Peyrou, avec son Arc de triomphe, la statue monumentale de Louis XIV et son panorama dégagé vers la mer et les Cévennes.

Avec notre guide, nos étudiants et apprenants adorent flâner dans le quartier médiéval de l’Ecusson. Les ruelles étroites, voûtées, pavées de marbre blanc poli, accueillent des boutiques chics et des artisans : le lieu idéal pour ramener des souvenirs uniques ! Le cœur historique abrite des secrets bien gardés que seuls les guides peuvent dévoiler. Ils détiennent l’accès à des cours, patios, escaliers monumentaux de pierre sculptée au sein des hôtels particuliers et belles demeures des familles nobles de Montpellier.

metier à tisser Maison des canuts de Lyon
metier à tisser Maison des canuts de Lyon
metier à tisser Maison des canuts de Lyon
metier à tisser Maison des canuts de Lyon

Montpellier, le fief des médecins et des botanistes

La Faculté de Médecine de Montpellier, la plus ancienne Université du monde, a fêté ses 800 ans ! Les activités et découvertes ne manquent pas pour satisfaire la curiosité de nos étudiants et apprenants étrangers ! Nos guides se transforment en sorciers pour leur faire découvrir deux musées spectaculaires :

atelier cuisine de chef en groupe à lyon

Le Musée d’Anatomie possède un surnom qui parle de lui-même : “Le Musée des Horreurs”. Toutes les bizarreries et composants du corps y sont réunies ! Une activité insolite et divertissante pour maîtriser le vocabulaire de l’anatomie !

• La “visite médicale” se poursuit au Musée Atger : au cœur de la Faculté de Médecine, le musée le plus ancien de la ville renferme une exceptionnelle collection de dessins et estampes des plus grandes écoles artistiques d’Europe. On peut y observer les œuvres de Rubens, Van Dick, Tiepolo, Donatello, Carrache et Fragonard… Une expérience mémorable sur fond de plancher qui craque et de portes qui grincent !

• Évasion garantie au paradis des Botanistes : le Jardin des Plantes de Montpellier, le plus ancien de France (1593 !!!) est un espace sublime et impressionnant par ses arbres bicentenaires, et ses essences rares.
Astuce pour les amoureux en voyage : il est de coutume de laisser un petit message à l’élu de son cœur dans le tronc noueux d’un Phillyrea Latifolia du XVIe siècle, qui fait office de boîte aux lettres…

Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon
musee des Confluences à Lyon

Montpellier plaît aux amateurs d’art contemporain

atelier cuisine de chef en groupe à lyon

Le Musée Fabre est un incontournable : ce splendide hôtel particulier du XVIIIe siècle abrite un des plus grands musées des Beaux-Arts de France et la plus grande collection de peintures françaises en dehors de Paris.

Montpellier est une mine d’or en matière de culture et d’art, tout particulièrement pour la période contemporaine. La ville est le terrain de jeu de nombreux architectes de renommée mondiale. Même ses tramways, qui défilent comme des gravures de mode, (dont certains ont été conçus par Christian Lacroix !) ont été qualifiés de tramways “les plus sexy” du monde !

Les guides partenaires de VAL pourront faire découvrir aux étudiants et apprenants du français, des espaces culturels pleins de vie et de créativité, comme :

  • Le Carré Saint Anne, espace d’exposition installé dans une ancienne église du 19e siècle.
  • La Panacée, dans un ancien collège royal de médecine, abrite le Centre de Culture Contemporaine de la Ville de Montpellier et une résidence universitaire.
  • Un tour au quartier d’Antigone donne l’impression de changer de ville tant l’architecture y est différente ! Il est l’œuvre en partie de Ricardo Bofill et ravira les amateurs d’architecture postmoderne.
Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon
musee des Confluences à Lyon
musee des Confluences à Lyon

Voyage gastronomique : goûter aux bons produits de Montpellier et sa région

portrait Paul Bocuse

La découverte de la gastronomie locale fait partie de tout séjour linguistique et culturel.

La cuisine de Montpellier s’inspire de la Méditerranée et des plats à base de poisson. Alors, après une matinée de cours de français, il sera bon de déguster une Brasucade de Moules. Ce plat typique et très convivial à base de coquillages est traditionnellement cuit au feu de souches de vignes. Il faut rappeler que la région de l’Occitanie est la première région viticole du monde ! Les plats de fruits de mer et autres ragoûts de poisson seront bien accompagnés par un petit vin blanc, avec modération bien sûr.

Enfin, les voyageurs pourront emporter dans leurs bagages une boîte de Grisettes. Ces petits bonbons au miel et à la réglisse sont fabriqués à Montpellier depuis l’époque médiévale !

Un tour gastronomique aux nouvelles Halles Laissac permettra de satisfaire les plus gourmands des visiteurs : on peut même y faire cuire poissons et viandes sur place. Un moment de partage idéal pour parler en français avec les locaux !

Dome de l'Opera de jean Nouvel à Lyon
musee des Confluences à Lyon

Visiter les alentours de Montpellier

Activités sportives et ludiques au programme !

Dans un cadre paysager superbe, côté mer ou côté terre, on ne s’ennuie pas dans la région de Montpellier Voici quelques-unes des suggestions de VAL.

 

Faire une sortie en bateau

bouchon lyonnais intérieur

Depuis un port de plaisance comme Palavas Les Flots ou La Grande Motte, nos guides accompagnent nos jeunes visiteurs pour une excursion en bateau et bronzer sur l’eau !

Faire une randonnée dans les Cévennes

photo de femme - fete-des-lumieres

Objectif : Pic Saint-Loup ! À 20 km au nord de Montpellier, l’équipe de VAL propose une randonnée au coeur des Cévennes, à l’assaut d’une montagne au milieu des falaises et des vignobles. C’est l’occasion de découvrir une nature magnifique et protégée à l’écart de l’effervescence de la ville.

Découvrir les villages pittoresques de l’arrière pays

Non loin de là, des villages et des lieux pittoresques sont des étapes incontournables : Saint Guilhem le Désert, un des plus beaux villages de France, le Pont du Diable au milieu des Gorges, ou encore Saint Jean de Fos, pour faire un atelier de poterie !

photo de femme - fete-des-lumieres
photo de femme - fete-des-lumieres
photo de femme - fete-des-lumieres

S’aventurer en Camargue

photo de femme - fete-des-lumieres

À une cinquantaine de kilomètres de Montpellier, la Camargue est une destination fascinante. Les voyageurs pourront s’imprégner de ce paysage enchanteur et des traditions familiales des manades, ces élevages de taureaux et de chevaux. Un spectacle unique au cœur des marais, qui marque assurément tous les esprits.

Montpellier, avec ses musées insolites, sa vie nocturne, sa créativité, son dynamisme culturel promet de belles heures de découvertes et d’aventures en ville ou dans l’arrière-pays. Avec nos professeurs et nos guides survoltés, les étudiants et apprenants repartiront, assurément, en véritables “surdoués” du français langue étrangère !

Visites des Châteaux de la Loire : une journée à Chambord et Blois

Visites des Châteaux de la Loire : une journée à Chambord et Blois

L’agence VAL vous propose une journée “royale” aux Châteaux de la Loire. 

Prenons le pas des Rois de France qui quittaient Paris pour venir se ressourcer et faire des parties de chasse dans leurs demeures du Val de Loire. Quitter l’effervescence urbaine, et rejoindre les châteaux de la Loire : notre échappée à 1h de Paris vous fait découvrir deux châteaux mythiques…

L’un est le lieu de tournage du film Peau d’Âne de 1970. L’autre abrite un observatoire astrologique conçu par Catherine de Médicis et le mage Ruggieri…

Cap sur le Château de Chambord et le château royal de Blois !

Toutes nos excursions à la journée au départ de Paris peuvent être réservées en ligne : consultez les dates et inscrivez-vous!

toits-et-cheminees-du-chateau-de-chambord
blois-chateauroyal-201506-©jpthibault-jdavid

Sur la route des châteaux de la Loire

Le Val de Loire, une escapade ressourçante

Blois et Loire

Départ pour une journée dans la Val de Loire : un dépaysement au fil du plus long fleuve de France, jalonné par tant de témoins de l’histoire française. Traversons les champs de tournesols l’été, les villes et villages médiévaux, leurs marchés animés et les vignobles qui tapissent vallées et collines. Tout est réuni pour apprécier cette région au patrimoine culturel exceptionnel.

Les châteaux de la Loire, un émerveillement à chaque étape

chaumont-sur-loire

Traditionnellement, le Val de Loire est la destination choisie de l’aristocratie française depuis des centaines d’années. Ces grands propriétaires ont embelli une campagne toujours luxuriante, verdoyante et apaisante. Les châteaux jaillissent tous plus fabuleux les uns que les autres, à la fois symboles de contes de fées et témoins d’une histoire politique mouvementée.

 

chateau-de-chenonceau

Le temps d’une journée, votre guide distillera des anecdotes et des connaissances historiques au gré du voyage, pour découvrir le Val de Loire et apprécier ses éléments de patrimoine les plus remarquables. Sur votre passage, vous apercevrez le château de Châteaudun considéré comme l’un des premiers châteaux de la Loire, Cheverny dont l’architecture plus sobre que celle de ces voisins a inspiré Hergé pour la création du château de Moulinsart de Tintin;  le château de Chenonceau dit le «château des dames » en mémoire de ses célèbres habitantes Diane de Poitiers et Catherine de Médicis; Villandry et Chaumont-sur-Loire, qui comptent des jardins splendides parmi les plus beaux jardins de France. 

Pourquoi y a-t-il tant de châteaux sur les rives de la Loire ?

chateau-de-villandry

La majorité des châteaux édifiés sur les rives de la Loire ont vu le jour au XVe et XVIe siècle, à la suite de la Guerre de Cent Ans opposant rois de France et rois d’Angleterre, alliés aux Ducs de Bourgogne. Nombre de forteresses furent construites sur ce vaste territoire de combat dans la région de la Loire, ligne de démarcation des deux camps. Ces bâtisses ont servi de refuge aux rois de France ayant fui Paris. A la fin de la guerre, place à la Renaissance : régents et nobles ré-investissent, modernisent, enrichissent en profondeur ces vastes propriétés.

chateau de cheverny - Moulinsart

Cette renaissance architecturale est incarnée par François 1er qui joue un rôle majeur dans l’essor des grands domaines le long de la Loire. La vallée de la Loire constitue alors une concentration unique de joyaux architecturaux, tous rivalisant de splendeur et de majesté. Les chiffres impressionnent : on compte 11 châteaux royaux sur près de 3000 châteaux recensés dans cette région d’une richesse hors de pair. Organiser une journée de visites des Châteaux de la Loire engendre alors un cruel dilemme : lequel choisir ?

VAL a opté pour le Château de Chambord et le Château de Blois.

Etape 1 : visite du Château de Chambord

François 1er, Léonard de Vinci… le mystère des architectes de Chambord

portrait Francois 1er

Après avoir traversé le beau pays du Val de Loire, jettez votre dévolu sur le Château de Chambord et ses jardins à la française. Situé dans le Loir-et-Cher, il est sans doute le plus emblématique de la Renaissance, représentée en France par les commandes de François 1er dès 1519. Ce dernier décide de se faire construire un immense domaine de chasse sur les terres giboyeuses et marécageuses du Val de Loire.

Le nom des architectes du Château de Chambord reste toutefois un mystère. Fasciné par le talent des artistes italiens, François 1er a fait intervenir sans doute l’un des plus grands, l’ingénieur Léonard de Vinci. Celui-ci serait le concepteur du plan centré et du double escalier majestueux.

Le Roi ne verra pourtant pas la réalisation finale de ce projet hautement stratégique. Après tant de campagnes de travaux et de modifications, le château de Chambord comme nous le voyons aujourd’hui est en grande partie dans son état originel, bijou de la Renaissance riche de ses influences françaises et italiennes.

-chambord-details-des-toits
chateau de chambord-entree

Des réalisations architecturales uniques à Chambord

Visiter le château de Chambord nécessite du temps ! Il fait partie des plus grands châteaux de France, (peut-être trop grand!) avec ses 440 pièces dont certaines sont entièrement vides! La réserve de chasse qui l’entoure constitue le plus vaste espace forestier clos d’Europe, de la même superficie que Paris intra muros…

Lors de la visite, on découvre son architecture impressionnante par sa façade tout d’abord, surmontée de centaines de cheminées et de tours richement sculptées.

Puis son escalier à double révolution, pièce unique en son genre, est La curiosité du lieu. Au centre de l’édifice, il monte en colimaçon, en deux segments tournant dans le même sens mais qui ne se croisent jamais : magique !

chambord-escalier-a-double-revolution
chambord-appartements-royaux

Lieu des contes de fées par excellence, Chambord a servi de décor au tournage du film Peau d’Âne de Jacques Demy en 1970. Plusieurs scènes du film ont été tournées au château, comme celle de l’essayage de la bague par toutes les femmes du royaume devant le prince, avec en arrière-plan le mythique escalier à double-révolution. Mais on ne vous dit pas tout, tant de surprises restent encore à découvrir à la visite des intérieurs du château de Chambord…

La visite des jardins à la française de Chambord

chambord vue aérienne

Place à la promenade ! Et quel honneur de déambuler dans la reconstitution du jardin du XVIIIe siècle : c’est le résultat de 16 années de recherche et plusieurs mois de travaux, dans l’esprit de ceux du Grand Siècle.

La restitution des jardins de Chambord est un plongeon dans les paysages historiques des heures fastes de la royauté.

Etape 2 : visite du Château de Blois

Blois : un monument, plusieurs siècles d’art et d’histoire

Le Château de Blois est resté la demeure favorite de 7 rois et 10 reines de France, qui y ont laissé chacun leur empreinte. Il en résulte de nombreuses manigances, anecdotes et jeux de pouvoir que notre guide ne manquera pas de vous confier au cours de la visite ! Posté fièrement sur un promontoire, le château offre une perspective embrassant la vallée de la Loire et les rues de Blois.

Cour du château de Blois

En arrivant dans la Cour du Château, c’est une synthèse de l’histoire de l’architecture de France qui se présente au visiteur. Les yeux se posent tour à tour sur la façade. Quatre ailes, quatre époques, quatre architectures :

  • la forteresse royale du XIIIe siècle, à savoir plusieurs tours du bâtiment François Ier, une partie du rempart, la tour de Foix et la salle des États Généraux.
  • l’aile gothique de Louis XII, représenté en statue équestre au-dessus de l’entrée,
  • l’aile Renaissance commanditée par François Ier, ornée du fameux escalier,
  • l’aile classique de Gaston d’Orléans (frère du roi Louis XIII)

Le Château de Blois : un musée d’arts décoratifs

chateau de Blois-escalier

Le Château de Blois est le premier chantier entrepris par François Ier. Les influences italiennes s’y manifestent déjà. Comme au Château de Chambord, il fait placer un escalier à vis massif et hors du commun, au centre d’une façade inspirée des loges du Vatican.

Le corps de logis de style Classique n’est qu’une partie d’un vaste et ambitieux projet de reconstruction complète ordonnée par Gaston d’Orléans. Celui-ci voulait un château entièrement neuf : il n’aura “qu’un” logis inachevé mais réalisé par Mansart, dans un style annonçant la grandeur de Versailles. 

La visite se poursuit dans les appartements royaux, où l’on change encore d’époque : on se plait à rêver de la vie de château dans ces meubles et objets décoratifs du XIXe siècle somptueusement restaurés par l’architecte Félix Duban, particulièrement design pour l’époque!

Preuve de la richesse et la densité du patrimoine du Château de Blois : il est labellisée Musée de France et abrite le musée des Arts décoratifs de la ville. Plus de 35 000 oeuvres à découvrir dont des chefs d’oeuvres de maîtres comme Ingres, Rubens, Boucher… pour le plaisir des yeux et de la culture !

-blois-chateau royal-©fchristophe-FC14892
-blois-appartements-royaux-
blois_chateau_salle-etats generaux_©dlepissier

Le Château de Blois : un musée d’arts décoratifs

Blois-jardins du chateau

Cet écrin de verdure évoque les jardins royaux depuis longtemps disparus. Arbres centenaires; raffinement, étagement de terrasses d’arbustes et de fleurs anciennes…. La promenade est une invitation à la détente et à la contemplation dans un lieu riche d’essences et d’espèces, rappelant notamment Anne de Bretagne, figure emblématique de Blois, et sa passion pour la botanique.

Retrouvez toutes nos excursions au départ de Paris, à réserver en ligne !

VAL organise des séjours linguistiques et culturels en français pour découvrir la culture et le patrimoine français. Découvrez toutes nos programmes de voyages.

Une journée à Fontainebleau et Barbizon

Une journée à Fontainebleau et Barbizon

L’agence VAL vous propose une journée exclusive de découvertes à Fontainebleau et Barbizon.

Direction le département de la Seine-et-Marne, à 60 km au sud-est de Paris, pour une journée “royale” entre châteaux, Ville Impériale©, et village des peintres impressionnistes…

Prêts pour notre journée “Vie de Château” à Fontainebleau et Barbizon ? Réservez en ligne notre excursion au départ de Paris, avec guide-chauffeur.

chateau-vaux-le-vicomte
barbizon et glycine
chateau-vaux-le-vicomte-vue-aerienne-

Etape au Château de Blandy-les-Tours

château fort Blandy-les-Tours

Commençons la journée par une immersion dans l’architecture militaire médiévale française. Le Château de Blandy-les-Tours a changé de visage et de vocation au fil des siècles et des ambitions des familles prestigieuses qui l’ont possédé.

A 20 km de la Forêt de Fontainebleau, ce château fort, rare exemple en Ile-de-France, arbore encore fièrement son donjon et son chemin de ronde de courtines. Notre guide-chauffeur y fait étape, la visite étant facultative.

Le Château de Blandy Les Tours est, à l’origine, un manoir fortifié, bâti en 1220 avec une première enceinte. Celle-ci, encore visible de nos jours, possédait 4 tours : la tour carrée, la tour cylindrique, la tour de justice et une tour maîtresse carrée, le tout souligné par des fossés.

château Blandy-les-Tours-

Blandy devient forteresse, avec son pont levis à flèches et trois grosses tours (visibles aujourd’hui). Elle est aussi le lieu de résidence d’illustres familles du royaume qui enrichiront aussi ses intérieurs. Pourtant, en 1707, le château de Blandy est transformé en une simple ferme agricole, peu à peu abandonné, jusqu’à la ruine…

Sa dernière destinée? Vendu à la commune, le château de Blandy Les Tours est classé au titre des Monuments historiques en 1889, et les travaux de restauration sont lancés seulement en 1992.

Etape au Château de Vaux-le-Vicomte

chateau-vaux-le-vicomte-dome

Vaux-le-Vicomte, voilà un nom qui fait mouche. Le Château de Vaux-le-Vicomte fut inauguré par le Roi Soleil en personne, au cours de célébrations dispendieuses en 1661. Ce chef-d’oeuvre édifié par Louis Le Vau pour Nicolas Fouquet, le surintendant des finances de Louis XIV, inspira par sa splendeur la construction de l’incontournable Château de Versailles…

Le Château de Vaux-le-Vicomte est aussi célèbre pour les anecdotes qui l’entourent, et notamment le triste destin de Nicolas Fouquet, lequel, trop ambitieux, fut arrêté sur ordre du roi trois semaines après l’inauguration, et emprisonné à vie.

A Vaux-le-Vicomte résonnent les plus grands noms des maîtres des arts et des techniques français : Charles Le Brun pour la décoration des intérieurs, Vatel excellant dans les fastueuses cuisines, ou encore Le Nôtre, artiste-paysagiste des splendides jardins à la française qui ornent l’avant-scène des douves du château. Une atmosphère féérique émerge : les parterres dessinés à la perfection, les cascades, grottes et sculptures invitent les promeneurs à la rêverie.

Découverte de la ville de Fontainebleau

Pour l’heure du déjeuner, partons pour une balade reposante et agréable dans le centre historique de la Ville Impériale© de Fontainebleau, célèbre pour son écrin de verdure protégé. Son parc, ses Forêts d’exception, le site du Grand Parquet, l’hippodrome…. Ville de villégiature très appréciée de Napoléon 1er, Napoléon III, elle accueillait une cour aisée.

L’élégance et le raffinement règnent au sein de cette ville commerçante, jalonnée par des immeubles cossus, des hotels particuliers comme l’Hotel de Pompadour ou l’Aigle Noir. Les édifices religieux, souvent remaniés sous le Second Empire dans un style monumental et des décorations majestueuses, parsèment la ville comme l’église Saint Louis ou la Chapelle de la Vierge. Curiosité au coeur du centre historique : le théâtre à l’italienne de Fontainebleau, construit en 1905 dans une architecture somptueuse de style Louis II.

fontainebleau-hotel aigle noir
ville-de-fontainebleau

Visite du château de Fontainebleau et ses jardins

L’heure est venue de visiter le fameux Château de Fontainebleau, édifice royal de styles Renaissance et Classique, ayant traversé l’histoire de France depuis le XIIe siècle. Le monument fut la demeure principale des Rois de France de François Ier à Louis XIV jusqu’en 1682, puis résidence secondaire de Louis XIV à Napoléon III.

 “La maison des siècles”, ainsi surnommée par Napoléon Ier, témoigne du passage durant huit siècles des rois successifs qui y ordonnèrent leurs propres aménagements et décoration, selon les styles de leur époque, médiévale, Renaissance, Classique…

La visite guidée vous dévoilera la splendeur et les secrets de ce chef d’oeuvre d’architecture classé aux Monuments Historiques en 1862 et au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1981.

chateau-de-fontainebleau
chateau-de-fontainebleau

Château et appartements royaux

Le Château de Fontainebleau fut consacré par François Ier, qui le choisit comme terrain de chasse et de résidence. Il en fit un palais moderne qu’il souhaite consacrer comme le nouveau foyer de l’art de la Renaissance, une « nouvelle Rome ».

A cette époque, le monument devient une véritable galerie d’art, rassemblant les collections d’objets ramenés de voyages par les souverains ou offerts par d’autres personnalités.

On y découvre la Galerie des Meubles, arborant le mobilier des appartements disparus ou réaménagés, les Petits Appartements de Napoléon Ier, le Boudoir turc, le théâtre impérial de Napoléon III… Le Château aux 1500 pièces recèle bien des surprises…

chateau-de-fontainebleau galerie

Le Domaine et ses jardins

Le domaine de Fontainebleau réserve autant de beautés à l’extérieur : sur 130 hectares, le château s’entoure de quatre cours principales, trois jardins et un parc aux styles tout aussi diversifiés que les bâtiments. On longe le Grand Parterre classique d’André Le Nôtre (1660-1664), composé de jardins à la française. Puis le bassin des Cascades, et le grand canal d’Henri IV. D’une scène végétale à une autre, on passe à des compositions de style paysager à l’anglais du XIXe siècle, avec le Jardin de Diane et le Jardin Anglais.

jardins-de-fontainebleau

Promenade à Barbizon, le “Village des peintres”

barbizon

La journée se termine par une promenade à Barbizon, bien connu comme le Village des Peintres… En 1827, quand Jean-Baptiste Camille Corot découvre ce village, il invite toute une génération de jeunes artistes parmi lesquels Théodore Rousseau et Jean-François Millet à venir peindre la nature «sur le motif », in situ.

Nombre de peintres s’éloignent alors de la capitale et des salons parisiens pour s’installer dans ce village ravissant. Ils aiment son exceptionnelle lumière et sa nature rafraîchissante. 

L’épicerie–auberge des Ganne devient le point de ralliement de toute une joyeuse équipée « les peint’à Ganne », transformant la destinée du hameau de Barbizon. De 1830 à 1875, des centaines de peintres, sculpteurs (français et étrangers), écrivains, journalistes, comédiens, politiciens même, se retrouvent à Barbizon.

En 1867, l’Auberge Ganne laisse place à la Villa des Artistes et l’hôtel de l’Exposition, marquant le début d’une nouvelle ère de créativité et de résidence d’artistes de toutes disciplines et de renom : Rosa Bonheur, Charles-François Daubigny, Karl Larsson, Camille Paris, Alfred Sisley, Robert-Louis Stevenson et Lady Osbourne, Constant Troyon, …

Aujourd’hui, on se promène avec plaisir dans ce village où demeurent les sources d’inspiration et l’âme de nombreux artistes de l’époque impressionniste.

barbizon-©francois-xavier-dubo

Retrouvez toutes nos excursions au départ de Paris, à réserver en ligne !

VAL organise des séjours linguistiques et culturels en français pour découvrir la culture et le patrimoine français. Découvrez toutes nos programmes de voyages.